Actualité
Cancer : les perruques bientôt intégralement remboursées
Actualité - Publié le lundi 11 mars 2019 - Temps de lecture : 1 min

Photo : Camille Bazin

Auteur :
Par Camille Bazin

C'est une petite révolution pour les femmes atteintes de cancer, les perruques de classe 1 seront bientôt entièrement remboursées.

La chute des cheveux fait généralement partie des effets secondaires d’une chimiothérapie. En plus de devoir gérer la maladie, les femmes doivent également accepter de perdre une partie d’elles-mêmes. Laëtitia Gross est coiffeuse à Woustviller, quand elle s’est installée à son compte, elle a voulu se diversifier en proposant des perruques. Une activité qui lui demande un investissement personnel particulier.

0:00
0:00

Pour rassurer ces clientes Laëtitia privatise son salon. Elle se bloque deux heures de rendez-vous, ferme la porte, les rideaux et propose à la cliente de venir accompagnée d’un proche.

Vient ensuite le choix de la perruque :

0:00
0:00

Laëtitia propose à ses clientes des perruques de classe 1 en fibre synthétique dont les tarifs peuvent varier entre 125 et 400€

0:00
0:00

Le ministère de la santé a annoncé que cette année le remboursement par la sécurité sociale des perruques passerait de 125€ à 350€, une bonne nouvelle pour les patientes atteintes de cancer. Laëtitia a tout de même un regret les turbans, dont le prix peut atteindre 60€, ne sont pas du tout remboursés.

 


#actualité #perruques #cancer #remboursées #chimiothérapie #cheveux #12mars2019

Votre vie privée est importante pour nous
En poursuivant votre navigation, vous acceptez notre charte cookies, nos CGU, la détection des bloqueurs de publicité, le dépôt de cookies et technologies similaires tiers ou non, le croisement avec les données que vous avez fourni dans les formulaires du site afin d’améliorer votre expérience utilisateur, vous offrir des contenus et publicités personnalisés à votre profil, effectuer des études pour optimiser nos offres et prévenir la fraude publicitaire. En savoir plus et paramétrer les cookies.