Actualité


Un réseau international de prostitution forcée entre Sarrebruck et Valence démantelé

Un réseau international de prostitution forcée entre Sarrebruck et Valence démantelé

Photo : Police de Sarre

La police de Sarre vient de frapper un grand coup. Grâce à une enquête conjointe avec les forces de police espagnoles, un réseau international de trafic d'êtres humains vient d'être démantelé. 16 Roumains âgés de 18 à 48 ans ont été arrêtés à Alzira en Espagne pour avoir forcé de nombreuses jeunes femmes à se prostituer. Une enquête qui a démarré en 2018. 

Enlèvement d'une prostituée à Sarrebruck 

Le point de départ de l'enquête a été l'enlèvement d'une jeune prostituée de 22 ans. La jeune femme a été kidnappée par deux hommes de 25 et 30 ans devant la boîte de nuit "Kufa" à Sarrebruck le 1er décembre 2018. Elle a été conduite à Valence en Espagne et forcée à continuer de se prostituer. 

Deux prostituées attirées en Espagne 

Les enquêteurs ont très vite fait le lien entre l'enlèvement de décembre et une autre affaire qui remonte au mois d'avril de la même année. Deux prostituées roumaines âgées de 21 et 22 ans avaient été recrutées par un homme à Sarrebruck et Neunkirchen. Le Roumain de 21 ans les a attirées grâce à la "méthode Loverboy". Il s'est arrangé pour que les jeunes femmes tombent sous son charme. Il leur a ensuite promis un mariage avant de les forcer à se prostituer. 

L'homme a été arrêté en octobre 2018 et livré à la Sarre. Il a été condamné à 23 mois de prison avec sursis. 

Mise en place de l'opération Palmera

C'est suite à un accident survenu le lundi de Pâques, cette année, que les policiers sarrois et les policiers espagnoles, se sont rendus compte de l'ampleur du trafic. 

Ce jour-là, deux voitures se sont percutées sur l'autoroute A320 à Geislautern. Plusieurs des victimes ont ensuite été poignardées. En enquêtant sur cette affaire, les policiers ont recueilli les témoignages d'un Roumain et d'une Roumaine de 26 et 27 ans qui ont raconté en détail l'enlèvement de la jeune femme devant la Kufa et celui des deux autres Roumaines. 

Suite à ça, les trafiquants ont décidé de suspendre leurs activités en Allemagne et de les transférer en Espagne. Du côté des forces de l'ordre, l'opération Palmera a été mise en place. Il s'agit d'une coopération entre la police allemande, la police espagnole, Europol et Eurojust. Ils ont rapidement découvert que les auteurs faisaient partie d'un clan d'Europe de l'Est. Depuis 2016, des personnes âgées de 18 à 48 ans forçaient des jeunes femmes à se prostituer à Sarrebruck et Valence en utilisant la "méthode Loverboy". Pour l'instant, 17 victimes, dont plusieurs mineures, ont été identifiées. 

Margot Benabbas

| vendredi 22 novembre 2019 à 16:10 - Mise à jour à 16:54

Actualité

Noël, foie gras et crèches au programme des idées de sorties

13/12/2019

Actualité

Sarrebruck : la fin de Gussewerke, ex-Halberg Guss ?

13/12/2019

Actualité

Forbach : 150 crèches du monde entier à découvrir ce weekend

13/12/2019

Actualité

Creutzwald : Les cours interrompus au collège Cousteau après une mauvaise blague

13/12/2019

Votre vie privée est importante pour nous
En poursuivant votre navigation, vous acceptez notre charte cookies, nos CGU, la détection des bloqueurs de publicité, le dépôt de cookies et technologies similaires tiers ou non, le croisement avec les données que vous avez fourni dans les formulaires du site afin d’améliorer votre expérience utilisateur, vous offrir des contenus et publicités personnalisés à votre profil, effectuer des études pour optimiser nos offres et prévenir la fraude publicitaire. En savoir plus et paramétrer les cookies.