Warning: mysql_numrows(): supplied argument is not a valid MySQL result resource in /home/radiomel/www/page_article.php on line 177
Délinquance et insécurité routière dans l'arrondissement de Sarreguemines : le bilan 2016 - Radio Mélodie.com

Actualité
Délinquance et insécurité routière dans l'arrondissement de Sarreguemines : le bilan 2016

Délinquance et insécurité routière dans l'arrondissement de Sarreguemines : le bilan 2016

Franck Stephan commandant de la circonscription de police de Sarreguemines, Jean-Luc Jaeg procureur de la République, Christophe Salin Sous-préfet de l'arrondissement de Sarreguemines, Laurent Sadler commandant de la compagnie de gendarmerie de Sgms

Par Margot Benabbas

il y a 99 jours

Partager
Tweeter
Imprimer
min
Actualité - jeudi 16 février 2017

Dans l'arrondissement de sarreguemines, l'année a été plutôt favorable au niveau de la délinquance. Dans la zone police presque tous les voyants s'améliorent. Le constat est presque le même au niveau de la gendarmerie.

Il reste 2 thèmes de préoccupation : les atteintes aux biens, les cambriolages, et l'insécurité routière.

En ce qui concerne la délinquance routière, il y a eu 10 morts sur les routes en 2016. 1 dans la zone police et 9 en zone de gendarmerie (les 9 dans le Pays de Bitche). Pour comparaison, en 2015 il y avait 0 mort dans le secteur de police et 5 en zone de gendarmerie. 

Selon le sous-préfet de l'arrondissement de Sarreguemines Christophe Salin, la situation est inacceptable. Des actions fortes vont être menées pour diminuer ce chiffre.

 

Zone de Police : 

La délinquance générale est à la baisse, mais une baisse douce.  

- Faits constatés : 1219 procédures traitées en matière judiciaire contre 1243 en 2015 soit une baisse de près de 2%. A noter que cette diminution fait suite à une baisse de 3% l'année précédente.

- Nombre de personnes gardées à vue : 165 contre 137 l'année d'avant (+20%)

- Infraction relevée délinquance de voie publique : 185 en 2016 contre 186 en 2015

- Atteintes à l'intégrité physique : légère diminution de 6%

- Atteintes aux biens : 551 faits en 2016 contre 645 en 2015 (-15%)

- Domaine qui a explosé : les infractions économiques et financières, ou escroqueries. Elles sont passées de 84 à 129 soit plus de 50% d'augmentation.

- Vols avec violence : 7 en 2016 contre 20 en 2015 soit une diminution de 60%

- Cambriolages : taux inférieur à la moyenne nationale et départementale. Au total, 67 en 2016 soit 10 de moins qu'en 2015

- Vols d'auto en baisse : ils sont passés de 20 en 2015 à 10 en 2016

- Infractions à caractère sexuel : en augmentation, elles sont passées de 10 en 2015 à 15 en 2016.  

- Braquage et décès suite à violence ou homicide : on n'en a pas recencé depuis 2 ans !

Pour la police de Sarreguemines et notamment le commandant Stephan les priorités restent les mêmes : vigilance extrême et dissuasion en étant présent sur la voie publique. Lutte contre les vols avec effraction, lutte contre la consommation et le trafic de drogue.

En tout, 2 500 procédures ont été traitées en 2016.

Le taux d'élucidation s'élève à 59.9%. Chiffre parmi les plus forts du pays et du département. C'est possible grâce à un bassin de vie plutôt favorable, où il n'y a pas de problèmes majeurs. Mais aussi grâce aux policiers qui connaissent très bien leur territoire. 

Reste à déplorer : Le stationnement sur les aires de stationnement réservées aux transporteurs de fonds devant les banques mais aussi sur les places réservées aux personnes handicapées.

Une autre chose énerve beaucoup les policiers : le non respect de se signaliser par clignotants.

 

Le commandant Stephan revient sur les points importants :

La délinquance a été maîtrisée en 2016 à Sarreguemines ! C’est le constat que tire Franck Stephan, Commandant de la circonscription de police de Sarreguemines. 1219 faits constatés ont été traités en 2016 contre 1243 en 2015 soit 2% en moins. Ça baisse doucement mais ça baisse !

0:00
0:00

Cette baisse de la délinquance a notamment été possible par un délai d’intervention très court des policiers !

0:00
0:00

Malgré une année 2016 plutôt positive, il reste quelques points noirs auxquels les policiers doivent faire face.

0:00
0:00

Dernier point la délinquance routière. 1 personne est morte sur la route en zone police l’an dernier. Ça n’empêche pas les policiers d’être toujours plus sévères.

0:00
0:00

Les policiers de Sarreguemines sont donc efficaces sur tous les fronts. Ils espèrent bien réussir à améliorer encore ou au moins maintenir leurs résultats en 2017.

 

Zone de Gendarmerie :

La zone de gendarmerie compte 80.000 habitants. Le secteur est très étendu avec une population rurale. Le secteur a connu une baisse significative de la délinquance en 2016. 

- En 2016, il y a eu 1206 faits constatés contre 1515 en 2015 (-20%). Le taux d'élucidation a été de 74%, un taux exceptionnel pour une zone de gendarmerie.

- Garde à vue en baisse : 115 en 2016 contre 132 en 2015.

- Atteintes à l'intégralité physique : 149 délits en 2016 contre 188 en 2015 (-20%)

- Violence sexuelle en baisse de 22% : 14 faits en 2016 contre 18 l'année d'avant.

- Atteintes aux biens : 499 faits en 2016 contre 620 en 2015 soit une baisse de 19,5%.

- Parmi les atteintes aux biens, les cambriolages ont baissé de 12% avec 108 cambriolages en 2016 contre 123 en 2015.

- Vols de voitures -26% : 101 faits en 2016 contre 138 en 2015.

- Escroqueries : baisse de 21% avec 148 faits constatés en 2016 contre 189 l'année d'avant.

- 2 trafics de stupéfiants élucidés

- Sous les verrous : 3 auteurs présumés de cambriolages. A noter que depuis, le nombre de cambriolages a chuté.

- Délinquance routière : point noir en zone gendarmerie. 21 accidents avec blessés en 2016 contre 9 en 2015. Il y a eu 9 tués contre 5 en 2015. A noter que les accidents mortels ont tous eu lieu dans le pays de Bitche.

- Augmentation du nombre d'infractions dues à la vitesse, l'alcoolémie, les stupéfiants... : 2 177 infraction en 2016 contre 1 837 l'année précédente.

L' usage de portable a été particulièrement représenté parmi les infractions l'an dernier : 455 infractions constatées.

 

Le commandant Sadler et le sous-préfet reviennent sur certains points : 

Dans le secteur de Sarreguemines le bilan de la délinquance est très bon, le bilan des morts sur les routes l’est beaucoup moins ! Les gendarmes de la compagnie départementale de Sarreguemines couvrent un secteur très étendu qui regroupe 80.000 habitants. Et dans ce secteur en 2016, le commandant Sadler tire un bilan de la délinquance plutôt positif !

0:00
0:00

Il faut également ajouter que le taux d’élucidation des affaires traitées par la gendarmerie est de 74%, un chiffre exceptionnel pour une zone de gendarmerie. Mais il y a une ombre au tableau, la mortalité sur les routes.

0:00
0:00

Il y a eu 9 morts l’an dernier rien que sur le secteur de la gendarmerie et 1 dans la zone police. Ce qui est inacceptable pour Christophe Salin, le sous-préfet de l’arrondissement de Sarreguemines.

0:00
0:00

Les 102 gendarmes du secteur mais aussi les policiers de Sarreguemines devraient donc être très sévères cette année, pour éviter de nouveaux drames.


#actualité #délinquance #chiffres #2016 #police #gendarmerie #sécurité #routière #morts #accident #souspréfet #cambriolage #infraction #17février2017
En utilisant ce site, vous acceptez que les cookies soient utilisés à des fins d'analyse, de pertinence et de publicité.
En savoir plus