Actualité
Transports TER : le point en Moselle-est
Actualité - Publié le mercredi 8 novembre 2017 - Temps de lecture : 7 min

Photo d'illustration

Le comité régional des services de transports s'est réuni lundi soir à Hombourg-Haut afin d'établir un état des lieux du transport sur la région Grand Est. Depuis le début de l'année 2017, la région a récupéré cette compétence qui comprend notamment les TER, les transports interurbains et les transports scolaires.

Les TER en quelques chiffres dans le Grand Est

1676 trains par jour (200 supplémentaires par jour cette année), 165 000 voyageurs et plus de 430 millions d'euros de budget pour les TER.

Il a aussi été question de parler de la régularité des trains. Sur la ligne Sarrebruck-Forbach-Metz, on enregistre une régularité de 95% au premier semestre. De même pour la ligne Sarreguemines-Metz.

L'importance du transport transfrontalier

Le COREST c'était aussi l'occasion d'évoquer le sujet du transport transfrontalier. Il représente des enjeux économiques majeurs en Moselle-est et en Sarre. C’est pourquoi il faut les maintenir. Déjà beaucoup d’efforts ont été fait mais la région Grand Est veut encore aller plus loin.

0:00
0:00

Pour Alexandre Cassaro, conseiller régional du Grand Est et Président du Comité régional des services de transports de Moselle-est, le transport transfrontalier est vital sur le territoire. L’Eurodistrict a en tête un projet de tram-train entre Forbach et Sarrebruck. Si le projet est soumis à la région Grand Est, Alexandre Cassaro assure qu’il sera étudié.

0:00
0:00

Prendre son mal en patience sur la ligne Sarreguemines - Strasbourg

Entre 1h20 et 1h30. C’est le temps qu’il faut en train actuellement pour relier Sarreguemines à Strasbourg. Un temps de trajet rallongé d’environ 15 minutes et qui agace les usagers qui sont de plus en plus nombreux à emprunter cette ligne. Une ligne qui est dans un très mauvais état. Elle a besoin d’importants travaux. Mais la rénovation de la ligne ne se fera pas avant 2019.

Pourquoi ? Parce qu’il y aurait trop de chantiers d’un coup selon Alexandre Cassaro, conseiller régional du Grand Est et Président du Comité régional des services de transports de Moselle-est.

0:00
0:00

Par ailleurs, une nouvelle ligne Strasbourg-Vendenheim serait en projet. Une nouvelle ligne qui pourrait fortement intéresser les mosellans… En attendant, reste aux usagers de prendre leur mal en patience. Ou alors de prendre la voiture, sachant que le temps de trajet est un peu plus court…

La ligne Bitche - Niederbronn-lès-Bains ne rouvrira pas...

Le Pays de Bitche reste un peu coupé du monde. En tout cas en matière de transports en commun il reste mal desservi. La ligne ferroviaire Sarreguemines-Bitche a été remplacée par une ligne de bus, de même que la ligne Bitche-Niederbronn-lès-Bains.

La région Grand Est a reconfirmé cette semaine que cette dernière ne rouvrira pas. Ce n’est pas l’investissement le problème selon Alexandre Cassaro, conseiller régional du Grand Est et Président du Comité régional des services de transports de Moselle-est. Le problème c’est le coût de fonctionnement.

0:00
0:00

Il faut savoir que pour faire Bitche-Strasbourg en transports en commun il faut 1h45 ! Il faut prendre un bus et un TER. Alors qu’en voiture, le trajet se fait en 1h10 environ...


#actualité #transport #région #grandest #ter #train #sarreguemines #bitche #strasbourg #niederbronnlèsbains #08novembre2017

Votre vie privée est importante pour nous
En poursuivant votre navigation, vous acceptez notre charte cookies, nos CGU, la détection des bloqueurs de publicité, le dépôt de cookies et technologies similaires tiers ou non, le croisement avec les données que vous avez fourni dans les formulaires du site afin d’améliorer votre expérience utilisateur, vous offrir des contenus et publicités personnalisés à votre profil, effectuer des études pour optimiser nos offres et prévenir la fraude publicitaire. En savoir plus et paramétrer les cookies.