Actualité
Stèle nazie à Volmunster : une association porte plainte

Stèle nazie à Volmunster : une association porte plainte

Par Margot Benabbas

il y a 6 jours

Partager
Tweeter
Imprimer
7 min
Actualité - jeudi 11 janvier 2018

Une association a déposé plainte contre X après qu’une stèle nazie ait été retrouvée dans le pays de Bitche. Il s’agit de l’Association des Orphelins de père de Malgré Nous d’Alsace-Moselle. L’association basée à Strasbourg et son président Gérard Michel ont envoyé une lettre au procureur de la République de Sarreguemines dans laquelle ils expriment leur colère.

0:00
0:00

Si cette stèle choque autant l’association, c’est parce que certains « Malgré-nous » se sont retrouvés de force parmi les SS.

0:00
0:00

La plainte a été envoyée lundi par l’association. En attendant, une enquête est en cours pour apologie de crime contre l’humanité.

Voilà la lettre envoyée au procureur de la République de Sarreguemines : 

Monsieur le Procureur de la république,

Nous avons l’honneur, (les membres de notre conseil d’administration et moi-même) de dénoncer le scandale produit par la stèle érigée vraisemblablement début janvier 2018, en territoire français près de la commune de Volmunster. Nous déposons plainte contre X (à savoir contre le ou les auteurs) qui ont commis cette provocation en France, avec constitution de partie civile pour le Franc symbolique.

DEPOT DE PLAINTE POUR APOLOGIE DE CRIME CONTRE L’HUMANITE, par la stèle érigée en l’honneur des soldats morts du :  17e Waffen SS - Panzergrenadier-Division.

Ce régiment de triste réputation s’était illustré en commettant de nombreux crimes de guerre durant la deuxième guerre mondiale. Nous sommes particulièrement affectés par cette provocation perpétrée en notre Région d’Alsace Moselle, qui fut rappelons le ANNEXEE au Reich Nazi durant cette funeste période. La conséquence dramatique de l’annexion Nazie fut l’INCORPORATION FORCEE DANS LA WEHRMACHT, SOUS CONTRAINTES ENVERS LES FAMILLES, de nos pères et de leurs camarades.  Certains furent incorporés de force dans les Waffen SS, or ils étaient français et encore mineurs, en dépit des conventions signées lors des accords de La Haye, régissant les futurs conflits. Nous dénonçons les gouvernements successifs de la République Fédérale Allemande qui n’ont jusqu’à ce jour, toujours pas reconnus le « Crime contre l’humanité de l’incorporation de force sous contraintes des Alsaciens et des Mosellans ».  Non seulement nos pères ont eu à subir les violences ILLEGALES que l’Allemagne Nazie leur avait réservées, mais aujourd’hui encore certaines exactions commises en France-occupée, par les troupes Nazies, pèsent lourdement sur les épaules des Alsaciens et les Mosellans, qui avaient alors à peine 17 ans et qui ne pouvaient s’évader qu’à l’aide de la confusion en pleine bataille. La stèle de Volmunster ne peut que raviver les rancueurs et les haines subies bien involontairement par nos jeunes gens, depuis 1942 à nos jours.

Veuillez croire Monsieur le Procureur en l’expression de nos salutations distinguées.

Gérard MICHEL Président de l’OPMNAM et son conseil d’administration.


#actualité #stèle #nazie #volmunster #paysdebitche #11janvier2018 #association #opmnam #malgrénous #enquête
En utilisant ce site, vous acceptez que les cookies soient utilisés à des fins d'analyse, de pertinence et de publicité.
En savoir plus