Bien être & Santé
Les bienfaits de l’huile de noix de coco

Les bienfaits de l’huile de noix de coco

Bien être & Santé - jeudi 20 avril 2017

 

 On a longtemps cru que l’huile de coco était du mauvais gras car riche en acides gras saturés jusqu’à ce que de nombreuses études ont révélé que  cette huile avait de nombreuse vertus  pour notre santé. Je vous propose aujourd’hui de découvrir les richesses de cette huile. L’huile de noix de coco est une huile riche en TCM, acides gras  saturés à chaîne moyenne ayant la particularité d’être transmises directement au foie où ils sont convertis en énergie pour être utilisés par les  cellules sans être stockés. Voilà pourquoi, la graisse de coco ne fait pas grossir et pourrait même aider à perdre du poids, d’autant plus que l’huile de coco augmente le métabolisme de base.

Qu’est-ce que le métabolisme de base ? C’est la dépense d’énergie  minimale quotidienne nécessaire à l’organisme pour survivre. En gros, les calories que vous brûlez même en ne faisant rien. Une étude parue dans le Journal Européen de Nutrition Clinique évoque que consommer 30g d’huile de coco par jour, permettait de brûler jusqu’à 200 calories de plus soit environ 20 g de graisse corporelle par jour qu’avec le même repas composé d’autres matières grasses. Cela semble peut être minime mais en 3 mois cela pourrait se solder par 2kg de moins sur la balance. A essayer. Remplacez les huiles de cuisson par de la graisse de coco et le beurre des tartines par de la margarine de coco (en boutique bio)

Quelles sont les vertus de la graisse de coco ?

Nous venons de parler de ses propriétés amincissantes. Mais la graisse de coco a plus d’un tour dans son sac : Elle améliore l’immunité grâce à son acide laurique qui et antiviral et antibactérien, notamment dans le cas d l’hélicobacter pylori  quelquefois responsable d’ulcères de l’estomac et de gastrites. Elle soulage les inflammations du tube digestif (estomac et intestins). Elle prévient et ralentit la maladie d’Alzheimer en améliorant les symptômes de la maladie (mémoire, humeur, troubles cognitif, capacité à tenir une conversation.) Elle a une action anti radicaux libre et de ce fait protège les cellules nerveuses.

L’huile de coco protège du cancer en améliorant la production de globules blancs augmentant par là le fonctionnement du système immunitaire qui serait plus à même de se défendre des cellules cancéreuses. De plus cette huile ne s’oxydant pratiquement pas, limite de ce fait la production de radicaux libres qui favorisent le vieillissement cellulaire et le développement de tumeurs. L’huile de coco est cétogène, c’est-à-dire qu’elle métabolise rapidement les sucres alimentaires de façon qu’ils ne soient pas stockés et deviennent une source d’énergie et ne viennent pas nourrir les cellules cancéreuses très friandes de sucre.

Elle soutient le fonctionnement de la glande thyroïde, stabilise la glycémie en cas de diabète et d’hypoglycémie.

L’huile coco en prévention des maladies cardiovasculaires. Elle augmente le bon cholestérol et prévient l’athérosclérose.

 

 Pour profiter de ces bienfaits, il ne faut pas confondre l'huile de coco vierge (issue de  première pression à froid de la pulpe fraîche) et l'huile de coprah (obtenue par pression de la pulpe séchée) et qui a donc perdu une partie de ses nutriments.

 

En cosmétologie, l’huile de coco est reconnue depuis longtemps pour ses vertus hydratantes, nourrissante, assouplissante, réparatrice pour la peau et les cheveux.

 

 

Pour vous accompagner dans votre démarche de santé, Christiane Barbiche, éducatrice de santé, praticien naturopathe,  vous reçoit en cabinet. Consultations sur  Rendez-vous  au 06 36 00 92 81.

 

 

 

 

 

 

En utilisant ce site, vous acceptez que les cookies soient utilisés à des fins d'analyse, de pertinence et de publicité.
En savoir plus