Bien être & Santé
Lutter contre le stress chez les écoliers

Lutter contre le stress chez les écoliers

Bien être & Santé - jeudi 13 septembre 2018

0:00
0:00

*Created by Creativeart - Freepik.com

Lutter contre le stress chez les écoliers

D’après un sondage (2009), 31% de parents ont le sentiment que leur enfant est stressé par l’école. Ce qui s’exprime par des moyens aussi divers que : angoisse vis-à-vis du travail scolaire, irritabilité, soucis d’endormissement, le fait de ne pas vouloir se rendre en classe ou le refus de faire ses devoirs. Quant aux parents, 52% se disent eux-mêmes stressés par la réussite scolaire de leur enfant.

Les adultes ont souvent du mal à imaginer qu’un jeune enfant puisse être stressé. Pourtant malgré l’apparence insouciante, vos enfants sont soumis à d’incessantes pressions. Au premier rang, la course à la performance, la réussite scolaire qui fait tant la fierté des parents mais qui peux peser lourd sur les épaules des petits. Angoisses des contrôles, de la notation, peur de ne pas être à la hauteur, rythmes trop soutenus, concentration importante, autant de sources de stress qui peuvent miner leur quotidien.

Les parents ont quelquefois du mal à comprendre l’origine du stress scolaire à travers des manifestations aussi diverses que les troubles du sommeil, l’anxiété, diminution de l’appétit, maux de ventre, de tête, difficultés de concentration, perte de motivation, d’autant plus que bien souvent, l’enfant n’est pas capable de verbaliser son problème.

 

5 Conseils en ce début d’année scolaire 

Face à tout changement de comportement (colère, caprice, irritabilité, pleurs, agitation, démotivation) posez-vous la question de ce qui peut le turlupiner à ce point, plutôt que de tout mettre sur le compte de son mauvais caractère. Dans ces cas-là, le punir ne servirait strictement à rien, bien au contraire !

1 - Tout d’abord, mettez tout en œuvre afin de maîtriser votre propre anxiété. Les parents sont généralement fort soucieux de la réussite scolaire de leurs chères têtes blondes et font peser sur eux leurs propres inquiétudes pour l’avenir. Or les enfants ont des antennes qui détectent les stress des parents…

2 - Ne jugez pas vos enfants à travers les notes. Bien souvent, les notes sanctionnent des lacunes plutôt que de mettre en évidence les compétences de vos enfants.

3 - Relâchez la pression, car réussite scolaire n’est pas forcément synonyme de bon développement affectif ou psychologique ni garant d’une bonne insertion professionnelle. Le plus important étant d’encourager la confiance en soi, l’aisance relationnelle, l’envie de s’investir plutôt que de rester uniquement centré sur la réussite scolaire. Et n’oubliez pas que chaque enfant a un rythme qui lui est propre.

4 - Afin de contrer le stress scolaire, laissez à vos enfants des plages pendant lesquelles il leur est permis de jouer, de rêvasser : comme nous, ils ont besoin de moment de relaxation au cours desquels ils se ressourcent à travers leur imaginaire.

5 - Les activités extrascolaires (sport, musique, danse...) doivent avant tout rester une source de plaisir et de détente alors que bien souvent, là encore les parents exigent des performances. Combien de mercredi ou de samedis marathons, d’une activité à l’autre et l’enfant n’a plus le temps de jouer, de rêver… pourtant ô combien important à son équilibre psychique !

 

Pour vous accompagner dans votre démarche de santé, Christiane Barbiche, éducatrice de santé, praticien naturopathe, vous propose Consultations  au cabinet sur  Rendez-vous  au 06 36 00 92 81.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Votre vie privée est importante pour nous
En poursuivant votre navigation, vous acceptez notre charte cookies, nos CGU, la détection des bloqueurs de publicité, le dépôt de cookies et technologies similaires tiers ou non, le croisement avec les données que vous avez fourni dans les formulaires du site afin d’améliorer votre expérience utilisateur, vous offrir des contenus et publicités personnalisés à votre profil, effectuer des études pour optimiser nos offres et prévenir la fraude publicitaire. En savoir plus et paramétrer les cookies.