Le Grand Réveil


L'invité du Grand Réveil : Colonel François Vallier

L'invité du Grand Réveil : Colonel François Vallier

Colonel François Vallier, chef de corps des sapeurs-pompiers de Moselle et directeur du SDIS 57.

Les sapeurs-pompiers de Moselle sont en grève depuis 6 mois. Manque d’effectifs, de moyens, nouveau règlement opérationnel qui ne leur convient pas, les revendications des pompiers sont nombreuses et pour se faire entendre ils ont multiplié les actions ces derniers jours.

Qu’est-ce que vous répondez face à ça ?

Je souhaite répondre que nous sommes dans un contexte social national, et nous ne sommes pas le seul corps qui, du point de vue social, exprime un certain nombre de revendications. Il faut bien distinguer qu’au niveau national les revendications se sont exprimées grâce à une manifestation qui a eu lieu il y a quelques semaines, et du point de vue local, nous sommes en modernisation de la structure, il y a du changement important au niveau de la Moselle. Beaucoup de choses très positives pour les citoyens, mais aussi pour les pompiers, mais aussi des choses ressenties comme étant très négatives du point de vue local parce que nous sommes typiquement dans la conduite du changement.

Qu’est ce qui pose problème dans ce nouveau règlement ?

On a des problématiques locales et extrêmement locales au niveau de chacune des casernes, qui vont de résoudre des petits problèmes ou faire des petits travaux de mécanique sur les engins à des problématiques plus importantes. Ensuite c’est plutôt au niveau départemental, ça se traite avec les représentants des organisations syndicales départementales. Là c’est la réorganisation opérationnelle avec des méthodes d’engagement multi-casernes pour être en capacité, quoi qu’il arrive, de se réserver une intervention pour secours d’urgence, alors qu'avant nous étions sur un système d’autosuffisance. On travaille à partir d’un centre opérationnel modernisé qui a la capacité de recouvrir la zone pour que le citoyen, 24h/24, même si il y a une grosse intervention, bénéficie de la même qualité des secours que si il n‘y avait pas de grosse intervention à côté.

Il y a eu une histoire, où on voit dans une vidéo des sapeurs-pompiers qui nettoient les tags avant de partir en intervention, est-ce que c’est normal pour vous qu’on demande aux pompiers de nettoyer le véhicule avant de partir en intervention ?

À aucun moment il y a une directive quelconque qui dit « vous stoppez les engins sur le départ des interventions et vous nettoyez les tags. » Ce qu’il s’est passé sur la vidéo c’est que le personnel attendait le chef d'agrès, celui qui prend le commandement de l’engin. Et pendant ce temps, le personnel en a profité pour nettoyer l’engin. Le véhicule est parti en 4 minutes, donc c’est plus que raisonnable. Tout ce qui est de détourner la réalité des choses relève du mensonge.

 

 

Radio Mélodie

| jeudi 5 décembre 2019 à 08:42

La Mélodie Family

Recette : Charlotte à l’ananas

27/01/2020

Le Grand Réveil

Le Panier du chef : Salade fraîcheur avocat et agrumes

27/01/2020

Le Grand Réveil

L'invité du Grand Réveil : Cyril Strub

27/01/2020

La Mélodie Family

Home-Made : La vanille

27/01/2020

Votre vie privée est importante pour nous
En poursuivant votre navigation, vous acceptez notre charte cookies, nos CGU, la détection des bloqueurs de publicité, le dépôt de cookies et technologies similaires tiers ou non, le croisement avec les données que vous avez fourni dans les formulaires du site afin d’améliorer votre expérience utilisateur, vous offrir des contenus et publicités personnalisés à votre profil, effectuer des études pour optimiser nos offres et prévenir la fraude publicitaire. En savoir plus et paramétrer les cookies.