Bien être & Santé
La toux

La toux

Bien être & Santé - jeudi 31 janvier 2019

0:00
0:00

 

Qu’est-ce que la toux ?

Considérons la toux comme un symptôme et non une maladie. La toux est un mécanisme de défense contre une agression. Les voies respiratoires sont munies de récepteurs qui lorsqu’ils sont stimulés envient un ordre au cerveau qui réagit en commandant aux muscles de se contracter pour tousser.

On classe la tous en deux catégories : la toux grasse et la toux sèche.

 

La toux grasse : Tout naturellement, les voies respiratoires s’efforcent d’éliminer les mucosités. La toux est une réaction normale et utile qu’il faut se garder de supprimer à tout prix, elle doit même être encouragée pour aider l’expectoration.

Les mucosités expectorées sont des résidus microbiens résultant de la destruction, notamment par les globules blancs des virus et bactéries.

Traitement de la toux grasse : Tout d’abord boire abondamment : eau, tisanes bouillons contribuent à éclaircir les sécrétions et à favoriser l’expectoration.

Plantes : Tisanes de bouillon blanc, plantain, guimauve, mauve, thym serpolet, bourgeons de pin, eucalyptus, fleurs de coquelicot, mauve… à laquelle on ajoutera une cuillerée de miel de thym ou de lavande.

Inhalations : HE de pin sylvestre, eucalyptus globulus, eucalyptus radiata, niaouli, thym vulgaire, lavande…

Diffusions : Sirop maison : Râper un radis noir. Ajouter 50g de sucre complet. Laisser reposer et consommer le jus qui s’est formé à raison de 4 à 5 cuillerées /jour.

 

 

La toux sèche : Il s’agit là d’une toux d’irritation.

Traitement de la toux sèche : Calmer l’irritation avec des tisanes de mauve, guimauve, érysinum (herbe aux chantres) En pharmacie et boutique bio sirop et pastilles à l’érysinum. Sucer des pastilles à la propolis ou à la guimauve naturelle.

Prendre 4X/jour une cuillerée de miel à laquelle on ajoutera une goutte d’HE de lavande. (Sauf pour les enfants de moins de 6 ans où l’on se contentera simplement d’un miel à la lavande).

 

Attention avec les huiles essentielles, prudence chez les femmes enceintes qui doivent ne les consommer que sur accord d'un thérapeuthe comme en cas de grossesse et d'allaitement. Et enfin, jamais d'huiles essentielles pour les moins de 6 ans. 

Votre vie privée est importante pour nous
En poursuivant votre navigation, vous acceptez notre charte cookies, nos CGU, la détection des bloqueurs de publicité, le dépôt de cookies et technologies similaires tiers ou non, le croisement avec les données que vous avez fourni dans les formulaires du site afin d’améliorer votre expérience utilisateur, vous offrir des contenus et publicités personnalisés à votre profil, effectuer des études pour optimiser nos offres et prévenir la fraude publicitaire. En savoir plus et paramétrer les cookies.