Actualité


On prend des nouvelles de : Banlieus'arts !

On prend des nouvelles de : Banlieus'arts !

Il y a un an, nous étions partis à la découverte de Banlieus’arts, une association de Farébersviller qui propose ses propres émissions radios et dont le credo est de partager la passion de la culture et donner la parole. Si cette année  été un peu différente, les projets sont toujours nombreux.

Malgré la pandémie, pas question pour Banlieus'arts d'abandonner les émissions radio. Mais celles-ci n'ont plus lieu en studio... mais par visioconférence. Même si pour Zackaria Bacha, président de l’association, rien ne vaut le contact humain.

Son N°1 - On prend des nouvelles de : Banlieus'arts !

Généralement quand on a des émissions là, même si l’émission dure une heure, les invités restent là, on fait l’émission ensuite ils restent. Il y a vraiment un moment qui se passe car on boit un café ensemble, on se regarde, on discute. À distance je suis pas fan. Mais on n’a pas le choix.

Cette année, Banlieus’arts a dû adapter l’ensemble de ses activités à la pandémie. Plus de cours de théâtre ou de Capoeira par exemple.

Mais pendant le premier confinement, l’association a créé un groupe d’entraide à Farébersviller.

Son N°2 - On prend des nouvelles de : Banlieus'arts !

Chaque jour les commerçants nous contactaient pour venir en aide à la population. Il y avait des dons pour les maisons de retraites, les hôpitaux. Il y a des commerçants qui ont offert des masques, gels hydroalcooliques. Il y a une autre association qui s’appelle « collectif horizon Far » qui a confectionné des masques et en a distribué à la population. Il y a eu un énorme élan de solidarité.

Elisa, l’une des chroniqueuses et bénévole, a été agréablement surprise.

Son N°3 - On prend des nouvelles de : Banlieus'arts !

Les gens naturellement ont commencé à poster dessus. Même des particuliers « moi je donne un frigo pour ceux qui ont besoin ». ça s’est vraiment fait de manière très naturelle. Donc c’est là qu’on a vu que tout n’est pas perdu. Les gens ne sont pas devenus égoïstes et il y en a encore qui pensent aux autres.

 

Une spéciale Téléthon les 4 et 5 décembre

L’association elle-même a continué ses actions : aide auprès des jeunes pour réaliser des CV papiers et vidéos en vue de trouver des stages, création d’une collecte pour distribuer des jeux de sociétés.

Soucieuse de donner un accès plus simple à la culture, elle a aussi installé un coin lecture dans son studio à Farébersviller :

Son N°4 - On prend des nouvelles de : Banlieus'arts !

Le but ça va être déjà de référencer tous les ouvrages que l’on a pour que les gens puissent les réserver et venir pour qu’on se retrouve pas à 50 ici. On va essayer de développer l’espace de lecture mais aussi un cercle de lecture. On choisit un livre, chacun le lit dans son coin et on en discute la semaine d’après. On a la chance en Lorraine d’avoir des jeunes écrivains aussi à qui on peut donner la parole.

Et parmi les projets de cette année, l'élaboration  d'une émission spéciale Téléthon.

Son N°5 - On prend des nouvelles de : Banlieus'arts !

On a décidé de faire 6 heures d’émission. Vendredi et samedi avec un programme varié mais sans forcément faire un focus sur le téléthon. Le but étant d’avoir un programme diversifié. On aura des responsables de l’antenne de Moselle du Téléthon, on aura des associations avec des malades. Le but est d’appeler au don pendant les six heures mais à côté de ça le but est de garder notre philosophie avec des émissions avec des jeux, des quiz, des blindtest , plein de choses.

A terme, l'association espère évidemment pouvoir à nouveau accueillir dans son studio, Place du marché : 

Son N°6 - On prend des nouvelles de : Banlieus'arts !

On a plein de gens qui nous parlent, qui nous envoie des messages pour passer. Honnêtement cela me touche énormément. Des gens qui disent « j’aime bien vos émissions, j’aime bien votre manière de traiter les sujets, on aimerait bien passer. » Alors que nous on ne se rend pas compte, on est petits, on se rend pas forcément compte de l’impact que l’on peut avoir.

 

 

Laurie

| jeudi 3 décembre 2020 à 05:00 - Mise à jour à 08:06

Actualité

Mondial Air Ballons : On s'envole avec Pauline, 26 ans et déjà 9 années de pilotage

30/07/2021

Actualité

Neuwiller-lès-Saverne (ep.4) : Les châtaigniers et les sentiers attirent

30/07/2021

Actualité

Bon plan : Randonnée au lac du Schiessrothried

30/07/2021

Actualité

Les mineurs exigent que l’État paye ses dettes

29/07/2021

Voir la suite

Votre vie privée est importante pour nous
En poursuivant votre navigation, vous acceptez notre charte cookies, nos CGU, la détection des bloqueurs de publicité, le dépôt de cookies et technologies similaires tiers ou non, le croisement avec les données que vous avez fourni dans les formulaires du site afin d’améliorer votre expérience utilisateur, vous offrir des contenus et publicités personnalisés à votre profil, effectuer des études pour optimiser nos offres et prévenir la fraude publicitaire. En savoir plus et paramétrer les cookies.