Le tilleul

Podcasts audio :

Partie °1 - Le tilleul


 Le tilleul

C’est un arbre que pourtant tout le monde connaît, qui accompagne l’homme jusque dans les villes, et pourtant, ce n’est pas à lui qu’on pense d’emblée lorsqu’on doit citer un arbre. Moins célèbre que le chêne ou le hêtre, le tilleul est pourtant un magnifique arbre qui accompagne l’homme dans son histoire depuis fort longtemps.

 

On trouve principalement deux espèces de tilleul dans la région, le tilleul à grande feuille et celui à petite feuille. Ce sont des arbres à croissance rapide qui atteignent facilement 20 mètre de hauteur et pouvant vivre 400 ans voire davantage. Les feuilles sont en forme de cœur, avec une pointe à l’extrémité et dentées. L’écorce est grise et lisse.

 

Très tôt chez nos ancêtres, ses fleurs qui apparaissent d’un coup, leur parfum enivrant, font du tilleul un symbole de fertilité et de croissance.

C’est un arbre très apprécié chez nos voisins allemands, j’oserais dire sacré même, plus populaire que le chêne. La légende dit que c’est la feuille d’un tilleul qui s’est posé sur le dos de Siegfried après qu’il se fut baigné dans le sang du dragon vaincu, dans la saga des Niebelungen, le rendant ainsi vulnérable à cet endroit. C’est sous un tilleul (et non un chêne) que le roi rendait justice. Dans les villages, sur certains vieux tilleuls, était même aménagé une piste de danse.

Symbole de protection associé au féminin, on compte de très nombreuses légendes à son sujet. En Égypte antique, on a retrouvé du bois de tilleul peint dans des momies. Dans la mythologie nordique, il est associé à Frigga, la déesse de l’amour.

Dans la tradition chrétienne, il est placé au centre du village, près de l’église, pour chasser le mauvais œil. Sous Henry IV, des tilleuls ont été plantés devant toutes les églises pour accueillir les foules et débattre des affaires de la commune. Beaucoup de ces arbres font désormais partie des arbres remarquables et du patrimoine. On peut citer le tilleul de Morhange qui daterait du XVII siècle, celui de la chapelle Sainte Vérène à Enchenberg et j’en oublie.

Durant la révolution française, de nombreux tilleuls sont plantés sur le territoire, en faisant un symbole de liberté. Lors du bicentenaire de la révolution, 36 000 tilleuls seront plantés dans le pays.

 

Son bois assez tendre, est utilisé pour façonner de nombreux outils, sabots, jouets, etc. Chez les orthodoxes, c’est le seul bois autorisé comme support des icônes.

 

Les fleurs sont médicinales, peuvent être prise en infusion pour le stress, l’anxiété. Les jeunes feuilles peuvent agrémenter une salade.

 

Arbre de protection, du souvenir, de la liberté, le tilleul est un arbre qui a toujours été proche de l’homme. Sa présence n’est jamais anodine, signalant souvent une ancienne ferme ou un hameau perdu. Cet arbre a tant de choses à nous dire.

 

Chronique réalisée par Gilles, ethnobotaniste et mycologue.

Radio Mélodie

| mercredi 21 juillet 2021 à 12:15

Et si on sortait ?

Les Rendez-Vous des Parents à Morhange

29/09/2022

Sport, Santé et Bien-être

Le cœur des femmes

29/09/2022

Les portraits de la Mélodie Family

Les préjugés ne l'ont pas arrêtée ! Aujourd'hui, elle fait le métier de ses rêves

29/09/2022

Les Recettes de la Mélodie Family

 Mousse aux noix

29/09/2022

Voir la suite