Actualité


Sarrebruck : Il se fait arrêter pour excès de vitesse malgré l'utilisation d'une application qui signale les radars

Sarrebruck : Il se fait arrêter pour excès de vitesse malgré l'utilisation d'une application qui signale les radars

Photo d'illustration

Hier matin, un homme de 51 ans a été interpelé par la police de Dudweiler pour excès de vitesse. 

La patrouille se déplaçait dans un véhicule civil équipé d'un équipement de vidéo surveillance quand elle a remarqué une voiture qui roulait beaucoup trop vite à la hauteur du pont Bismarck. Le véhicule a été mesuré à 114km/h au lieu des 80km/h autorisés.

Jusque là rien de très original sauf que lors de l'interpellation la police a trouvé un téléphone sur lequel était activé une application d'avertisseurs de radars, ce qui est totalement interdit en Allemagne...

L'homme a donc eu une amende et un point en moins sur son permis pour l'infration de vitesse mais aussi une amende de 75€ et un point pour l'utilisation interdite de l'application qui du coup, ce jour là, ne lui aura pas beaucoup servi...

 

Camille Bazin

| mardi 8 janvier 2019 à 14:27 - Mise à jour le 9 janvier 2019 à 00:00

Actualité

La piscine de Forbach continue sa transformation

22/01/2021

Actualité

Témoignage : une amitié franco-allemande depuis 4 générations

22/01/2021

Actualité

Spicheren : l’allemand dès le plus jeune âge

22/01/2021

Actualité

La collaboration d'entreprise France-Allemagne: "une marque de crédibilité"

22/01/2021

Voir la suite

Votre vie privée est importante pour nous
En poursuivant votre navigation, vous acceptez notre charte cookies, nos CGU, la détection des bloqueurs de publicité, le dépôt de cookies et technologies similaires tiers ou non, le croisement avec les données que vous avez fourni dans les formulaires du site afin d’améliorer votre expérience utilisateur, vous offrir des contenus et publicités personnalisés à votre profil, effectuer des études pour optimiser nos offres et prévenir la fraude publicitaire. En savoir plus et paramétrer les cookies.