Actualité


Sarreguemines : la ''prime minière'' rétablie pour les agents pénitentiaires

Sarreguemines : la ''prime minière'' rétablie pour les agents pénitentiaires

Photo : Camille Bazin

Après des années de combats, les agents pénitentiaires de la maison d’arrêt de Sarreguemines vont enfin récupérer leur prime minière.

Cette prime appelée maintenant indemnité compensatrice a été supprimée en 2010 aux employés de la maison d’arrêt.

Alors qu’elle devait être supprimée à tous les agents de la fonction publique, face aux mouvements de protestation, le gouvernement a fait marche arrière mais les fonctionnaires de la maison d’arrêt n’ont jamais retrouvé leur prime.

Grâce à la députée Nicole Trisse dès le mois prochain les agents en place depuis 2013 vont récupérer cette prime.

Pour les surveillants pénitentiaire cette annonce est une surprise. Gilles Platte, surveillant et délégué syndical CGT se bat depuis presque 10 ans contre cette injustice aujourd’hui il est soulagé.

Le décret a en plus un effet rétroactif. Les primes qui n’ont pas été payées depuis le 30 juin 2013 le seront avant la fin de l’année.

Camille Bazin

| vendredi 22 novembre 2019 à 17:54 - Mise à jour le 23 novembre 2019 à 08:54

Actualité

Noël, foie gras et crèches au programme des idées de sorties

13/12/2019

Actualité

Sarrebruck : la fin de Gussewerke, ex-Halberg Guss ?

13/12/2019

Actualité

Forbach : 150 crèches du monde entier à découvrir ce weekend

13/12/2019

Actualité

Creutzwald : Les cours interrompus au collège Cousteau après une mauvaise blague

13/12/2019

Votre vie privée est importante pour nous
En poursuivant votre navigation, vous acceptez notre charte cookies, nos CGU, la détection des bloqueurs de publicité, le dépôt de cookies et technologies similaires tiers ou non, le croisement avec les données que vous avez fourni dans les formulaires du site afin d’améliorer votre expérience utilisateur, vous offrir des contenus et publicités personnalisés à votre profil, effectuer des études pour optimiser nos offres et prévenir la fraude publicitaire. En savoir plus et paramétrer les cookies.