Actualité


Hambach : Nadine donne une seconde vie aux vieux meubles

Hambach : Nadine donne une seconde vie aux vieux meubles

A Hambach, Nadine redonne une seconde vie à tous les objets qui devraient partir à la déchèterie. Impossible pour cette maman de 3 enfants de voir ces trésors finir à la poubelle. Elle a donc décidé après avoir travaillé pendant 20 ans en banque de se lancer dans cette nouvelle activité. Nous l'avons rencontré dans sa maison qui lui sert également d’atelier et de magasin.

Son N°1 - Hambach : Nadine donne une seconde vie aux vieux meubles

C’est ici, dans son atelier, que Nadine passe le plus clair de son temps du lundi au samedi à poncer, peindre, coller et encore poncer de vieux meubles pour leur donner une nouvelle vie.

C'est une drogue parce que je me lève le matin, je fais couler le café tout juste et je file déjà dans mon garage pour voir ce que je vais entamer aujourd'hui. Parce que souvent j'ai 3-4 choses en cours en même temps et du coup je choisis. C'est des défis. 

 

A côté de son atelier, Nadine a une réserve dans laquelle elle entrepose des dizaines de vieux meubles en attente d’être retapés.

Mon principe en fait c'est de partir de ce que les gens jetent. J'ai des personnes qui s'arrêtent avec la remorque, avec le coffre plein et qui me disent : "Nadine, viens voir, je vais à la déchèterie, regarde ce que tu veux !" ou alors des fois je retrouve devant mon portail des objets et je me dis "Tiens, qui m'a posé ça là ?" 

Tous les objets fabriqués par Nadine sont uniques, elle les fait en fonction de son inspiration.

Tout ce qui peut se transformer ou qui peut être travaillé je le travaille. Je en revends pas quelque chose comme je l'ai eu 

Une fois terminé, les meubles et objets de décoration finissent… dans sa maison qui fait office de boutique !

 

 

Et c’est une véritable caverne d’Ali Baba.

Par exemple, cette pomme je l'ai dessiné, je l'ai découpé dans un bois, j'ai mis les lumières autour. C'est un bois qui était foncé, foncé, foncé. J'ai poncé, poncé et j'ai vu le motif du bois, je me suis dit : "Il faut le laisser naturel il est trop beau"  

La bricoleuse ne s’arrête jamais, son inspiration non plus. Elle n’arrive tout simplement pas à laisser partir des objets à la poubelle.

Je peux pas jeter, parce que ce sont des choses que quelqu'un un jour a sué pour le créer. Que quelqu'un d'autre a travaillé dur pour le payer. Et aujourd'hui on les retrouve à la déchèterie, aux ordures. Les gens jetent énormément.  

Des dizaines de création sont visibles dans sa boutique/maison. Il vous suffit de vous y arrêter et c’est avec son grand sourire que Nadine vous fera découvrir son univers.

Sa maison se trouve rue de la fontaine à Hambach. 

Margot Benabbas

| mercredi 14 octobre 2020 à 09:21 - Mise à jour le 15 octobre 2020 à 05:28

Actualité

Morhange : Une bourse pour attirer les futurs médecins

03/08/2021

Actualité

Oeting (Ep.2) : des savons bons pour le corps et la planète

03/08/2021

Actualité

Bon Plan : les incontournables de Sarreguemines

03/08/2021

Actualité

Un centre de vaccination sans rendez-vous ouvre au B’est

02/08/2021

Voir la suite

Votre vie privée est importante pour nous
En poursuivant votre navigation, vous acceptez notre charte cookies, nos CGU, la détection des bloqueurs de publicité, le dépôt de cookies et technologies similaires tiers ou non, le croisement avec les données que vous avez fourni dans les formulaires du site afin d’améliorer votre expérience utilisateur, vous offrir des contenus et publicités personnalisés à votre profil, effectuer des études pour optimiser nos offres et prévenir la fraude publicitaire. En savoir plus et paramétrer les cookies.