Actualité


Sarreguemines : 14 salariés vont perdre leur emploi chez Hansaton

Sarreguemines : 14 salariés vont perdre leur emploi chez Hansaton

L’entreprise Hansaton à Sarreguemines va fermer ses portes au printemps prochain.

Coup dur pour les 14 salariés sédentaires de cette société spécialisée dans les prothèses auditives. Un projet qui ne leur plait pas et ils l’ont fait savoir ce lundi matin en faisant grève.

Son N°1 - Sarreguemines : 14 salariés vont perdre leur emploi chez Hansaton

Les employés sont en colère. Ils se sont réunis de 8h30 à 12h devant les locaux de leur entreprise pour manifester leur mécontentement. Claire Malecki, responsable marketing, nous explique la raison de ce mouvement de grève.

Nous sommes en grève parce qu'au mois d'octobre de cette même année, notre direction nous a informés que nous sommes dans un PSE (Plan de Sauvegarde de l'Emploi), et que, malheureusement depuis tout début octobre nous ne sommes absolument au courant de rien des négociations qui sont en cours pour nous.

La crainte d’une baisse de marges en 2021 est évoquée par Sonova, le groupe suisse, propriétaire de Hansaton. Elle serait issue d’une réglementation gouvernementale qui s’appelle 100% santé.

Notre direction suisse estime qu'à partir de janvier 2021 on va baisser en marges parce que les consommateurs en audioprothèse vont plus acheter d'audioprothèses en classe 1, c'est-à-dire mieux rembourser par la Sécurité Sociale mais moins chères, donc une baisse de marges pour les entreprises telles que Sonova-Hansaton France.

Pourtant, l’année 2020 a été excellente pour le groupe selon Claire Malecki.

Sonova Monde est une entreprise suisse basée en Suisse et côtée en bourse, elle fait actuellement par an 450 millions d'euros de bénéfices donc autant vous dire qu'un licenciement de 14 personnes c'est une goutte d'eau pour eux.

Ce lundi, pendant la grève, plusieurs salariés sont allés à l’hôpital de Sarreguemines pour remettre des bouteilles de champagne.

Sonova France a eu l'excellente idée sarcastique de nous offrir pour Noël des bouteilles de champagne à chacun des collaborateurs, donc nous on a décidé de faire un geste symbolique, de les refuser tout simplement, et de les offrir aux personnels soignants de l'hôpital de Sarreguemines.

Les 7 commerciaux et le directeur général, eux, ne sont pas concernés par ces licenciements.

Cédric Kempf

| lundi 7 décembre 2020 à 15:05 - Mise à jour à 15:28

Société

Saint-Avold : les Gilets jaunes mobilisés ce week-end

24/10/2021

Actualité

Le Moulin d'Eschviller se met aux couleurs d'Halloween !

23/10/2021

Sortie

Concert, kirb et Halloween : les idées de sortie du week-end

23/10/2021

Radio Mélodie

Cadeaux, bêtisier et mots doux : Joyeux anniversaire Sébastien !

22/10/2021

Voir la suite

Votre vie privée est importante pour nous
En poursuivant votre navigation, vous acceptez notre charte cookies, nos CGU, la détection des bloqueurs de publicité, le dépôt de cookies et technologies similaires tiers ou non, le croisement avec les données que vous avez fourni dans les formulaires du site afin d’améliorer votre expérience utilisateur, vous offrir des contenus et publicités personnalisés à votre profil, effectuer des études pour optimiser nos offres et prévenir la fraude publicitaire. En savoir plus et paramétrer les cookies.