Actualité


Le pôle thermal d'Amnéville repris avec tous ses salariés

Le pôle thermal d'Amnéville repris avec tous ses salariés

Eric Munier – maire d’Amnéville et Président de la Société Publique Locale « Destination Amnéville »

Bonne nouvelle : Le pôle thermal d’Amnéville (Thermapolis, Villa Pompéi et la cure Saint Eloy) a un repreneur, il s’agit du groupe Arenadour. Pour rappel, l'activité avait été mise en vente en début d'année en raison de ses difficultés financières.

Est-ce que vous pouvez nous en dire un peu plus sur ce repreneur ?

C'est un groupe qui existe depuis 1966 qui est présent surtout dans les Landes à Dax avec une dizaine de cures thermales. C'est un groupe qui est ancien qui a de l'expérience, qui est adossé à un fonds d'investissement qui a décidé de miser sur Amnéville parce qu'il y a une attractivité indéniable à Amnéville, qui avec ses établissements thermoludiques constitue le premier centre thermal de la région Grand Est.

Est-ce qu'il vous inspire confiance ? C'est une bonne nouvelle ? 

Oui parce que ça fait 4 mois qu'on travaille avec eux, 4 mois qu'on négocie avec eux et ils ont démontré tout leur intérêt pour Amnéville et puis surtout on est dans la même philosophie. C'est-à-dire que le groupe considère que les soins dispensés aux curistes doivent être dispensés par un personnel en nombre suffisant parce que les curistes sont des gens qui souffrent de pathologies, et souvent des gens âgés qui ont besoin qu'on soit attentif à eux et qu'on puisse les encadrer. Notre premier objectif a toujours été le maintien de l'emploi et là, ils reprennent l'intégralité des salariés avec l'idée de développer encore les activités et donc de promouvoir l'emploi. C'est une excellente nouvelle pour tout un bassin de population.   

Quels sont les projets de ce repreneur ?

Les projets c'est de développer l'activité cure thermale puisqu'on constate que sur Amnéville 92% des curistes sont locaux et domiciliés à moins d'une heure alors que dans la région landaise par exemple, c'est totalement l'inverse. On a 10% de curistes locaux. Donc eux sont dans cette dynamique de dire : "On va miser sur les curistes qui viennent de plus loin et qui viendront séjourner à Amnéville". Parce qu'en dehors de la cure thermale et des deux établissements thermoludiques, il y a tellement d'activités sur Amnéville, entre la piste de ski, le casino et toutes les autres activités. Au vu de la richesse de notre territoire mosellan, il n'y a pas de difficultés pour occuper des curistes pendant 3 semaines.

Pensez-vous que ça va apporter quelque chose, un renouveau, sur cette zone ?

Bien sûr puisque le groupe Arenadour envisage de créer des établissements pour héberger ces curistes sur le site, y compris un hôtel de gamme supérieure. Donc on a une vraie volonté d'investir et de développer. Le groupe Arenadour a indiqué que dans les établissements du site d'Amnéville ils allaient investir 950 000€ par an. Donc sur un bail commercial de 12 ans, ça représente 11 millions d'euros d'investissement. Et "Destination Amnéville" derrière va également investir 10 millions d'euros dans les établissements thermaux et thermoludiques. Ce qui veut dire qu'on a une vraie dynamique d'investissement et de développement du site.

Margot Benabbas

| mercredi 3 mars 2021 à 09:40 - Mise à jour à 12:42

Actualité

Que faire face à la prolifération des chenilles urticantes ?

21/06/2021

Actualité

Régionales : Jean Rottner en tête dans le Grand Est

21/06/2021

Actualité

Départementales : Les résultats dans les cantons de Moselle-Est et d'Alsace Bossue

21/06/2021

Actualité

Jonathan Fournel et son piano, un talent made in Insviller

21/06/2021

Voir la suite

Votre vie privée est importante pour nous
En poursuivant votre navigation, vous acceptez notre charte cookies, nos CGU, la détection des bloqueurs de publicité, le dépôt de cookies et technologies similaires tiers ou non, le croisement avec les données que vous avez fourni dans les formulaires du site afin d’améliorer votre expérience utilisateur, vous offrir des contenus et publicités personnalisés à votre profil, effectuer des études pour optimiser nos offres et prévenir la fraude publicitaire. En savoir plus et paramétrer les cookies.