Actualité


Un Forbachois tente sa chance à The Voice pour la seconde fois

Un Forbachois tente sa chance à The Voice pour la seconde fois

A 18 ans, Julien Reinhardt participe ce soir à l'émission de télé-crochet The Voice pour la seconde fois. Avec la détermination de cette fois-ci se faire retourner le jury.

Julien Reinhardt a 18 ans et les fauteuils de l’émission de TF1, il les connaît déjà. L’an dernier, il avait déjà tenté l’aventure. Sans succès. Alors pas question pour lui de rester sur une déconvenue…

J’étais quand même déçu car il y a beaucoup de travail derrière The Voice. Il y a beaucoup de boulot ; Donc je voulais retenter ma chance, pour prendre ma revanche. Je ne voulais pas laisser comme ça car quand j’étais à la maison, je m’en voulais. Et j’ai travaillé, et j’ai dit « je retente ma chance et là je ne vais pas la rater ».

Il y a un an, ce jeune Forbachois avait performé sur « When a man loves a woman » de Percy Sledge. Un choix audacieux qui n’avait pas payé. Néanmoins, Julien s’était vu obtenir des conseils de la part de Lara Fabian.

Elle m’a donné confiance et m’a fait comprendre que je pouvais encore mieux faire. Dans la vie on apprend toujours plus. Même à 60 ans, 18 ans, on peut toujours apprendre. Elle m’a donné de bons conseils et j’ai retenté ma chance et ça me fait plaisir.

Passionné de musique tout petit, le jeune homme a des inspirations variées : De 2Pac à Georges Michael, de Frank Sinatra à Michael Jackson.  

 

La musique, une affaire de famille

Mais ses principaux modèles restent les membres de sa famille. Issu de la communauté des gens du voyage, Julien s'est toujours inspiré des proches qui l'entourent. Et notamment de son père, également chanteur.

Mon père était un très grand chanteur. Quand il avait six ans, il avait déjà fait un CD. C’était une star. Et moi quand j’ai vu ses archives, ça m’a toujours passionné, j’ai toujours voulu faire comme mon père.

Mais aussi d’un autre membre de la famille qui l’a poussé à découvrir un autre registre …

Quand j’étais petit, j’ai commencé d’abord par chanter du rap, car mon père écoutait beaucoup de rap. Et puis mon grand-père m’a dit « Pourquoi tu ne chanterais pas de l’opéra ». Mon grand-père était un grand admirateur d’opéra. Il m’a demandé d’essayer de chanter une chanson d’opéra. Et puis ça m’a plu et maintenant je chante du rap, de la soul etc…

Samedi, les téléspectateurs pourront découvrir quel style il a cette fois-ci choisi pour tenter de séduire les quatre jurés (Amel Bent, Marc Lavoine, Florent Pagny et Vianney).

Et même si ce n’est pas la première fois pour lui, l’expérience reste impressionnante.

On a moins de stress, mais c’est toujours aussi impressionnant. C’est The Voice ! Même quand on chante, on ne regarde pas trop les gens, on est que sur les fauteuils et on a dans la tête qu’ils se retournent. C’est toujours aussi impressionnant, c’est un rêve. On est dans la télé quoi.

Julien parviendra t-il à voir le rêve se poursuivre ? Réponse ce samedi soir à partir de 21 heures.

 
 

 

Laurie Veyrier

| samedi 13 mars 2021 à 06:30 - Mise à jour à 06:39

Actualité

Nina Kanto, le retour de la ''Lionne''

09/05/2021

Actualité

Un conseiller départemental, à quoi ça sert ?

09/05/2021

Actualité

Attentat déjoué en Moselle : Trois suspects mis en examen

08/05/2021

Actualité

12 500 euros d’aides pour les étudiants sarregueminois

08/05/2021

Voir la suite

Votre vie privée est importante pour nous
En poursuivant votre navigation, vous acceptez notre charte cookies, nos CGU, la détection des bloqueurs de publicité, le dépôt de cookies et technologies similaires tiers ou non, le croisement avec les données que vous avez fourni dans les formulaires du site afin d’améliorer votre expérience utilisateur, vous offrir des contenus et publicités personnalisés à votre profil, effectuer des études pour optimiser nos offres et prévenir la fraude publicitaire. En savoir plus et paramétrer les cookies.