Actualité


Folschviller : Proches et habitants réunis lors d'un hommage à Peggy Cieslik

Folschviller : Proches et habitants réunis lors d'un hommage à Peggy Cieslik

Cette mère de 45 ans avait été tuée par son ex-compagnon il y a 15 jours à l’issue d’une prise d’otage à son domicile. Ce dimanche après-midi, élus, proches et habitants étaient réunis lors d'une marche blanche.

Son N°1 - Folschviller : Proches et habitants réunis lors d'un hommage à Peggy Cieslik

Dans le silence, ce sont plus de 400 personnes qui se dirigent vers la rue Calmette ce dimanche après-midi. C’est ici qu’il y a deux semaines, Peggy Cieslik perdait la vie, tuée par son ex-compagnon à l'issue d'une prise d'otage. L'homme, âgé d'une cinquantaine d'années, s'était par la suite donné la mort.

Dans le cortège, sa famille, les élus de Folschviller et également des amis comme Jeannette. Elle n’est pas étonnée de voir autant de monde.

ça fait de longue date que l’on se connaissait, c’était une personne très généreuse, qui avait la main sur le cœur, qui était là pour tout le monde. Elle était aimée de tout le monde à Folschviller. Je n'ai pas de mot quoi.

Plus de 400 personnes se sont lancés depuis la mairie de Folschviller.

Plus de 400 personnes présentes

Devant la maison de cette maman de deux enfants, des roses blanches sont déposées par dizaines. Au sol, étaient déjà présents des bouquets au nom de la mairie. Peggy Cieslik y travaillait depuis 2004, au service comptabilité. Elle avait également un poste à l'agglomération de Saint-Avold.

En plus des élus de la commune, d’autres maires se sont déplacé cet après-midi comme Antoine Franke, maire de Vahl-Ebersing.

On ne peut plus tolérer que des crimes comme cela se fassent. C’est intolérable. Il y a beaucoup trop de femmes qui tombent sous les coups de leur conjoint ou compagnon. Et ce n’est pas normal. Il faut que l’on soit plus sévère dans ce domaine.

Inconnus et proches ont déposé des fleurs devant l'ancienne maison de Peggy Cieslik, lieu du drame.

"Une bonne fois pour toutes, il faut que cela s'arrête"

Pas de discours prononcé à l’issue de cette marche mais un appel à signer un livre d’or devant la mairie. Marylise habite Rue Calmette. Elle tenait à être présente et à laisser un mot.

Je ne la connaissais pas particulièrement car j’ai emménagé à Folschviller sur le mois d’août. Donc je l’ai aperçu deux ou trois fois c’est tout. Et ça me fait mal. De devoir en arriver là, c’est injuste. Une fois pour toutes il faut que cela s’arrête. Il le faut.

  

Selon l’association Nous Toutes, Peggy Cieslik devenait le 14 mars dernier la 22e femme tuée par son conjoint ou ex-conjoint en France depuis le début de l’année. Elle a laissé derrière elle deux filles, de 15 et 20 ans.

 

Peggy Cieslik avait 45 ans.

 

Laurie Veyrier

| dimanche 28 mars 2021 à 18:58 - Mise à jour à 19:29

Actualité

Bon plan : La Forêt-Noire, ses chutes d'eau et ses chemins de randonnée

04/08/2021

Actualité

Oeting (Ep.3) : Marie-Claire Greff nous ouvre les portes de sa Petite Maison dans la Prairie

04/08/2021

Actualité

Les forêts de Sarreguemines rouvrent au public

03/08/2021

Actualité

Du soutien scolaire pour les écoliers de Forbach

03/08/2021

Voir la suite

Votre vie privée est importante pour nous
En poursuivant votre navigation, vous acceptez notre charte cookies, nos CGU, la détection des bloqueurs de publicité, le dépôt de cookies et technologies similaires tiers ou non, le croisement avec les données que vous avez fourni dans les formulaires du site afin d’améliorer votre expérience utilisateur, vous offrir des contenus et publicités personnalisés à votre profil, effectuer des études pour optimiser nos offres et prévenir la fraude publicitaire. En savoir plus et paramétrer les cookies.