Actualité


L'AS Sarreguemines lutte toujours au sommet

L'AS Sarreguemines lutte toujours au sommet

Crédit photo : Eric Cirk

L’AS Sarreguemines lutte continue de performer, et ce au-delà de l'hexagone ! 

Il y a un peu plus d’une semaine, le Sarregueminois Saifedine Alekma devenait vice-champion d’Europe à Varsovie, en Pologne. Une grosse performance pour son entraîneur Eric Cirk même si la victoire n’était pas loin :

Son N°1 - L'AS Sarreguemines lutte toujours au sommet

Il n’était pas loin du titre. Il perd 2-1 alors qu’il a mené quand même tout le combat. C’est lui qui a pris les initiatives. Son adversaire tactiquement a été très fort et a fait une attaque pour réussir à gagner le combat.

Cette performance est une preuve supplémentaire de la place de l’AS Sarreguemines lutte au sein de la discipline. Pour Eric Cirk, c’est le fruit d’un travail de plusieurs années et d’un très bon suivi des athlètes.

Prochaine étape : les qualifications aux Jeux pour Alekma

Des athlètes qui se préparent déjà pour les compétitions à venir :

Son N°2 - L'AS Sarreguemines lutte toujours au sommet

Nous avons Saifedine qui va d’ici une semaine participer au tournoi qualificatif pour les Jeux Olympiques, la dernière échéance. En espérant qu’il se qualifie mais je ne vous cache pas que cela va être très dur étant donné qu’il va concourir dans la catégorie supérieure.  Ça va être costaud. Et après nous avons les championnats U23 avec peut-être ,Yezza Marwane, Yanis Nifri et les juniors qui vont entrer en lice. Puis peut-être les cadets. Tout va dépendre de la situation et des directives gouvernementales.

Car malheureusement, comme beaucoup de clubs de la région, l’AS Sarreguemines lutte n’a pas échappé à la crise.

Son N°3 - L'AS Sarreguemines lutte toujours au sommet

C’est très délicat. Pour le moment nous voyons beaucoup de personnes justement qui sont démotivées, qui n’ont même plus envie de faire des activités et cela va être très dur de rattraper tout ça. Pour les enfants, nous n’avons droit de faire aucune activité. Nous avons que les jeunes lutteurs qui sont sur liste de haut niveau qui ont le droit de pratiquer. C’est ce côté-là qui est bien pour les athlètes de haut niveau mais qui est aussi malheureux pour tous les autres qui ne peuvent pas pratiquer.

En attendant un printemps meilleur, les adeptes de la lutte seront sans doute derrière leurs champions. Prochaine étape : le tournoi de qualification olympique à Sofia du 6 au 9 mai pour Saifedine Alekma.

 

 

Laurie Veyrier

| samedi 1 mai 2021 à 12:15 - Mise à jour à 16:04

Culture

Sarreguemines : une pièce de théâtre raconte l'exil des Mosellans en 39-40

26/10/2021

Culture

Freyming-Merlebach : Arthur Hopfner, des forces spéciales à l'écriture

26/10/2021

Faits Divers

Nelling : une conductrice décède après un accident avec un tracteur

25/10/2021

Santé

Ouverture de la PMA : appel aux dons d'ovocytes et de spermatozoïdes

25/10/2021

Voir la suite

Votre vie privée est importante pour nous
En poursuivant votre navigation, vous acceptez notre charte cookies, nos CGU, la détection des bloqueurs de publicité, le dépôt de cookies et technologies similaires tiers ou non, le croisement avec les données que vous avez fourni dans les formulaires du site afin d’améliorer votre expérience utilisateur, vous offrir des contenus et publicités personnalisés à votre profil, effectuer des études pour optimiser nos offres et prévenir la fraude publicitaire. En savoir plus et paramétrer les cookies.