Actualité


Les terrasses de Forbach prises d’assaut !

Les terrasses de Forbach prises d’assaut !

Ce mercredi 19 mai, étape 2 du déconfinement, les Français ont pu réinvestir les terrasses et les commerces dits « non-essentiels » pendant quelques heures.

Ce mercredi matin, à Forbach, la pluie a laissé place au soleil pendant quelques heures. Les rues de la ville et les terrasses ont rapidement été prises d’assaut par les badauds, heureux de profiter de ce moment !

Son N°1 - Les terrasses de Forbach prises d’assaut !

"Les gens sont heureux"

10h, les terrasses sont déjà bondées à Forbach. Le soleil est même de la partie. Sur la terrasse du Carré Mauve les clients sont nombreux, Laurent le serveur ne sait plus où donner de la tête.

Là je suis en plein rush !

Allons voir du côté des clients s’ils ont un peu plus le temps de nous parler. Jean vit à Saint-Avold et ne cache pas son plaisir, de pouvoir attendre que sa femme termine son rendez-vous chez le médecin, assis tranquillement à une terrasse de café.

Bien sûr qu’on est content. Ça change et surtout avec le beau temps ! Ce matin je suis allé chercher de l’essence, et ensuite je suis venu.

Un peu plus loin, Elodie de Faulquemont s’installe avec son fils Hugo.

On avait un rendez-vous donc du coup on profite de l’attente. Ça fait du bien de retrouver une vie sociale aussi et de profiter. Il fait beau !

Au Giuliana, les masques ont laissé place aux sourires.

On est content de revoir les amis. On ne s’est pas vu pendant un moment donc ça nous a manqué et j’espère que ça va durer cette fois-ci.

A la table de Rabah et de ses amis, le sujet de conversation ce matin-là ce n’est pas le confinement ou le vaccin …

Je suis très content que Benzema retourne en équipe de France, voilà ma joie de ce matin. Revoir Benzema en équipe de France c’est un plaisir. On fête ça sur la terrasse, en plus avec le soleil, donc il y a tous les éléments qui sont là, toutes les étoiles sont bien mises, retour à la normale !

Derrière le comptoir, le patron Grégory Fontes reprend ses marques après de longues semaines de fermeture.

Les gens sont heureux, ils prennent l’air, ils revivent, ils voient des gens, ils sont contents de nous voir, c’est bien !

Ce matin-là, beaucoup d’habitués sont présents. Une ouverture presque parfaite pour le patron du bar glacier qui n’a pu ouvrir qu’un de ses deux établissements.

On a ouvert à 7h de ce côté, le deuxième la semaine prochaine vue qu’on a un problème de personnel. C’est catastrophique, ils ont tous changé de voie.

« On revit »

On quitte les terrasses direction les magasins. Jennifer Bessaou, la dirigeante de Contrast by Jenny s’est levée du bon pied ce matin.

J’étais contente, de bonne humeur, en plus avec le soleil donc ça fait du bien ! Tout redevient comme avant !

La commerçante est confiante pour cette reprise après 4 semaines à fonctionner en click&collect.

Ça m’a permis de vendre quand même. Tous les jours je vendais donc je n’étais pas là pour rien et j’étais contente. En même temps, ça m’a permis de garder le contact avec les clientes.

Dans la boutique d’à côté, chez Devred, Jean-Michel Guillot le gérant, aide un client à trouver chaussure à son pied.

On a relevé la grille mais je pourrais dire aussi on revit. On revit parce que c’est un troisième confinement qui a été difficile à vivre puisqu’il tombait en plein milieu de saison donc on n’avait pas vraiment vendu les articles de la saison précédente. Là, on rouvre avec les articles plein été. Les polos, les t-shirts qu’on a fait rentrer en masse. On rouvre avec le soleil, ce qu’on n’attendait pas et là il est au rendez-vous. Ça nous donne de la force, ça nous donne du courage et puis revoir nos clients on attendait ça depuis un mois, on est simplement heureux.

Aux essayages, Roger enchaine les tenues.

Je ne dirais pas qu’on était dans la nécessité mais quand même. C’est achat plaisir mais c’est aussi achat pour des cérémonies qui, heureusement, vont commencer tout doucement à se remettre en place, au grand plaisir de tout le monde.

Une ruée vers les costumes que confirme le gérant de la boutique.

Nous avons eu des clients dès l’ouverture. Beaucoup de clients sur l’achat de costumes. Les mariages, les communions, les baptêmes, toutes les cérémonies ont repris donc ça nous fait reprendre aussi fortement notre activité. On a eu aussi nos clients habitués, qui n’achetaient pas forcément mais qui venaient nous soutenir, nous saluer et ça ça fait chaud au cœur. On voit que, même fermés, les clients pensent à nous.

Malgré certaines restrictions toujours imposées, la vie semble bel et bien avoir repris son cours à Forbach.

Camille Bazin

| mercredi 19 mai 2021 à 18:14 - Mise à jour le 20 mai 2021 à 06:30

Actualité

Les forêts de Sarreguemines rouvrent au public

03/08/2021

Actualité

Du soutien scolaire pour les écoliers de Forbach

03/08/2021

Actualité

Morhange : Une bourse pour attirer les futurs médecins

03/08/2021

Actualité

Oeting (Ep.2) : des savons bons pour le corps et la planète

03/08/2021

Voir la suite

Votre vie privée est importante pour nous
En poursuivant votre navigation, vous acceptez notre charte cookies, nos CGU, la détection des bloqueurs de publicité, le dépôt de cookies et technologies similaires tiers ou non, le croisement avec les données que vous avez fourni dans les formulaires du site afin d’améliorer votre expérience utilisateur, vous offrir des contenus et publicités personnalisés à votre profil, effectuer des études pour optimiser nos offres et prévenir la fraude publicitaire. En savoir plus et paramétrer les cookies.