Actualité


Pays de Bitche : deux sujets épineux au syndicat des communes

Pays de Bitche : deux sujets épineux au syndicat des communes

Photo d'illustration

Soirée mouvementée hier à la réunion du syndicat des communes du Pays de Bitche !

Certains élus n’ont pas mâché leurs mots sur deux sujets épineux : le traitement des déchets avec le Sydème et le réseau à très haut débit Tubéo.

Joël Romang le maire de Goeztenbruck par exemple n’a plus envie de coopérer avec le Sydème  suite aux problèmes financiers rencontrés, tandis que David Suck adjoint au maire de Volmunster souligne le manque d’informations sur ces deux sujets.

Et pourtant ces débats n’auront plus lieu à partir du 1er janvier 2017. En tout cas plus au syndicat de communes qui sera dissout suite à la fusion des intercommunalités entre le Pays de Bitche et Rohrbach-Lès-Bitche.

Comment cela va se passer alors? Daniel Zintz président du syndicat nous répond.

Rien ne changera donc pour les habitants sur le traitement des déchets, tout comme pour Tubéo.

On rappelle que le syndicat des communes rencontre pour ce dernier un différend avec Orange au tribunal pour non-concurrence.

Le litige va donc prendre au 1er janvier un autre tournant avec cette fusion.

L’ambiance risque donc d’être encore chaude au syndicat avant sa dissolution.

Radio Mélodie

| vendredi 14 octobre 2016 à 05:53

Actualité

Une cavalcade avec que des enfants à Sarralbe

20/02/2020

Actualité

Incendie à Enchenberg : deux personnes relogées

20/02/2020

Actualité

Municipales 2020 à Sarreguemines : Nicole Beckerich

20/02/2020

Actualité

Deux fusillades éclatent près de Francfort : des morts et des blessés

20/02/2020

Votre vie privée est importante pour nous
En poursuivant votre navigation, vous acceptez notre charte cookies, nos CGU, la détection des bloqueurs de publicité, le dépôt de cookies et technologies similaires tiers ou non, le croisement avec les données que vous avez fourni dans les formulaires du site afin d’améliorer votre expérience utilisateur, vous offrir des contenus et publicités personnalisés à votre profil, effectuer des études pour optimiser nos offres et prévenir la fraude publicitaire. En savoir plus et paramétrer les cookies.