Actualité


L'Atelier d'Alex à Bitche : un atelier pour une nouvelle vie

L'Atelier d'Alex à Bitche : un atelier pour une nouvelle vie

Photo : Florent De Brito

Donner une seconde jeunesse à des vieux meubles. C’est la mission que s’est donné un Bitchois. Alexandre Noé vient de créer l’Atelier d’Alex à Bitche. Un atelier où il récupère des meubles anciens et les remet au goût du jour. Un reportage signé Florent De Brito.

Dans son nouvel atelier rue de la gare à Bitche, Alexandre ponce, cloue, repeint. En avril dernier, cet ancien agent de sécurité a décidé de monter son entreprise qu’il baptise : L’atelier d’Alex. Son crédo : récupérer des meubles anciens en bois dont les gens se débarrassent un peu trop vite à son goût.

Dans son atelier, ce sont des tables, des chaises, des bureaux et même un piano qui retrouvent une nouvelle jeunesse pour ensuite être revendus. Alexandre se donne une année pour rendre son atelier rentable. Il espère les prochains mois travailler aussi avec des services sociaux pour pouvoir proposer ses meubles moins chers à des foyers à faibles revenus.

Julie Chaput

| mercredi 13 juin 2018 à 06:30

Actualité

Grève chez les pompiers : le mouvement se poursuit en Moselle

20/08/2019

Actualité

Incendie dans une maison à Creutzwald

20/08/2019

Actualité

Mercato : peu de nouveaux joueurs mais des joueurs de qualité pour l'EN Saint-Avold

20/08/2019

Actualité

Dr Firtion, chirurgien : ''au bloc, on est dans une bulle, rien ne doit nous perturber''

20/08/2019

Votre vie privée est importante pour nous
En poursuivant votre navigation, vous acceptez notre charte cookies, nos CGU, la détection des bloqueurs de publicité, le dépôt de cookies et technologies similaires tiers ou non, le croisement avec les données que vous avez fourni dans les formulaires du site afin d’améliorer votre expérience utilisateur, vous offrir des contenus et publicités personnalisés à votre profil, effectuer des études pour optimiser nos offres et prévenir la fraude publicitaire. En savoir plus et paramétrer les cookies.