Test covid obligatoire : les ambulanciers n’échappent pas à la règle


par Camille Bazin
mardi 9 mars 2021 à 04:43

Test covid obligatoire : les ambulanciers n’échappent pas à la règle
Photo : Camille Bazin

Depuis une semaine, vous le savez bien maintenant, les Mosellans qui souhaitent entrer en Allemagne doivent montrer un test Covid négatif de moins de 48h. 16 000 travailleurs frontaliers sont concernés, mais aussi des salariés d’entreprises françaises. C’est le cas chez AVS Santé à Sarreguemines.

Son N°1 - Test covid obligatoire : les ambulanciers n’échappent pas à la règle

La journée de Samir, 23 ans, ambulancier chez AVS Santé commence par un test antigénique.
Aujourd’hui, il doit transporter une patiente au centre de dialyse de Dudweiler, en Allemagne, il doit donc se faire tester. Si le jeune homme a le sourire, il n’en reste pas moins contrarié par cette mesure qui lui est imposée.

On effectue notre dépose au sein de l’hôpital et on repart directement dans le sens inverse pour la France. Ce n’est pas comme si on restait sur place, qu’on allait se balader au centre-ville ou qu’on était en contact avec du personnel allemand. Ce n’est pas du tout le cas, on effectue la dépose et on rentre directement en France.

Les gestes de Valérie Steckle, l’infirmière libérale venue ce matin-là sont maîtrisés. Depuis une semaine, elle fait des tests presque tous les jours.

Là, je viens sur mes jours de repos. Cette semaine, à priori, deux fois et nous avons une permanence, au cabinet à Hambach, le mardi et le jeudi.

"On est obligé de prioriser"

Depuis une semaine, le téléphone de Valérie Steckle n’arrête pas de sonner. La priorité est donnée à ceux qui, comme les ambulanciers, sont obligés de se rendre en Allemagne.

Les gens qui veulent juste aller faire les courses cette semaine ce n’est pas possible. Surtout que les pharmacies commencent à être en rupture de stock au niveau des tests antigéniques. Je devais recevoir 3 boîtes vendredi, j’en ai reçu que 2 donc on est obligé de prioriser, clairement.

Pour pouvoir transporter la vingtaine de patients qui doivent se rendre en Allemagne tous les jours, Mathieu Steckle, le directeur général du groupe AVS Santé, doit s’organiser.

On a un roulement, parce qu’il y a le code du travail aussi et il y a des ambulanciers qui sont en repos. On ne peut pas et on ne veut pas obliger notre personnel à se faire tester tous les jours.

Ce lundi matin, 10 ambulanciers ont été testés. Tous, ont pu prendre le volant. 


Bonjour !
vague3 vague2 vague1

Musique, actu, jeux, bonne humeur...


Ecoutez en direct :
Bonjour !

Dans le reste de l'actu...

Pronostics hippiques du mardi 23 juillet 2024

il y a 18 h 54 min

Sarreguemines : Go Naturo Body, une nouvelle salle fitness atypique dans le centre-ville

il y a 19 h 24 min

Votre église préférée : L'église Sainte Catherine de Bitche

il y a 19 h 45 min

Les Petites histoires s’invitent dans les musées du Parc naturel régional des Vosges du Nord

il y a 20 h 1 min

Théding : Un motard grièvement blessé après une collision avec une voiture

il y a 1 jour 8 h 13 min

Pronostics hippiques du lundi 22 juillet 2024

il y a 1 jour 18 h 54 min

Sarreguemines : Des stages de prévention pour éviter les noyades

il y a 1 jour 19 h 6 min

Voir toute l'actu

Flash InfoPlusieurs possibilités pour suivre les Jeux Olympiques

il y a 9 h 2 min

Flash InfoA Niederstinzel, le maraîchage du Geroldseck organise une collecte pour sauver ses champs de fraise 

il y a 9 h 3 min

Flash InfoLa ville de Saverne a entamé les travaux de son réseau de chaleur urbain

il y a 9 h 4 min

Flash InfoLes casernes des pompiers de Valmont et Folschviller vont fusionner

il y a 9 h 6 min

Flash InfoLa commune de Woustviller est désormais sur Instagram 

il y a 9 h 8 min

Flash InfoEn Alsace Bossue, les habitants de Drulingen sont invités à faire la fête tous les mercredis soir 

il y a 17 h 15 min

Flash InfoLe marché des créateurs s’installe au port de Saverne ce jeudi

il y a 17 h 16 min

Voir toute l'actu

Un site fièrement propulsé par