Culture

Meisenthal : le site verrier accueille à nouveau son public


par Camille Bazin
lundi 2 mai 2022 à 11:21

Crédit Photo : Cloudy Prod

Après près de 10 ans de réflexion et 4 années de chantier, le nouveau parcours de visite du CIAV de Meisenthal a ouvert ses portes ce dimanche 1er mai. Le site a été totalement réhabilité et remis au goût du jour. Il a été entièrement repensé pour offrir aux visiteurs un voyage dans l’histoire de ce site, et même plus largement dans l’histoire verrière du Pays de Bitche.

Un chantier colossal

Son N°1 - Meisenthal : le site verrier accueille à nouveau son public

C’est vrai qu’on était arrivé à un carrefour. On avait le choix de continuer à bricoler, même avec passion, mais avec le risque de commencer à s’assoupir et malheureusement s’endormir ou on réussissait à mobiliser les pouvoirs publics, des partenaires, des réflexions, des architectes autour d’une phase de reconversion.

C’est donc pour la seconde option que Yann Grienenberger, directeur du Centre International d’Art Verrier de Meisenthal et son équipe ont opté. En 2011, la communauté de communes du Pays de Bitche, gestionnaire du site verrier lance une vaste étude de programmation visant à définir les perspectives d’une nouvelle étape de reconversion architecturale du Site Verrier de Meisenthal.

En 2014, elle lance un concours d’architecte international. C’est le cabinet d’architecture SO-IL, basé à New-York, qui obtient le projet. Lucie Rebeyrol et Ian Ollivier sont les architectes qui ont mené à bien ce projet pendant 8 ans.

Son N°2 - Meisenthal : le site verrier accueille à nouveau son public

Notre travail ça a été de réfléchir à comment rendre ce site plus accessible, comment rajouter des programmes comme une salle de spectacle, des nouveaux ateliers du verre et aussi créer un centre d’accueil pour les visiteurs avec une boutique du verre. Comment par le travail architectural fédérer ces institutions autour d'un projet commun.

En 2018, le chantier débute. La première phase de travaux est localisée à l’est du site et concerne la Halle Verrière et le Centre International d’Art Verrier. La deuxième phase débute en 2019 et intègre la requalification de la cour intérieure et la construction du bâtiment d’accueil-billetterie-boutique sur les ruines d’un ancien atelier de décor sur verre. Pour lier ce nouveau bâtiment aux autres, les architectes ont alors l’idée de recouvrir l’accueil d’une grande nappe de béton.

Son N°3 - Meisenthal : le site verrier accueille à nouveau son public

- C’est vrai que la nappe participe à cette harmonie et à la fois, on voulait qu’il y ait une cohabitation. (Ian Ollivier)

- Qu’il y ait un dialogue entre les bâtiments existants et les nouveaux bâtiments. On ne voulait pas que le bâtiment de l’accueil entrent en compétition avec les autres bâtiments qui sont en fait les éléments programmatiques : le musée, le centre d’art verrier et le CADHAME. L’idée, c’est qu'à la fois, il y ait une présence, qu’on comprenne qu’il y ait une intervention qui a été faite et qu’il y a quelque chose qui a changé, mais en même temps une présence un peu douce. Quelque chose qui vient se glisser sous cette surface qui à la fois est un sol qui permet de créer des accès, est une couverture et à la fois vient accueillir ce bâtiment mais que ce ne soit pas quelque chose qui entre en compétition avec les autres bâtiments. (Lucie Rebeyrol)

 

Crédits photos : Vincent Eschmann

La troisième phase du chantier concerne cette fois le Musée du Verre. Ce musée, installé sur plusieurs étages, fait la part belle à l’histoire du site, mais aussi à l’histoire du verre dans le Pays de Bitche.

 

 

Crédits photos : Communauté de Communes du Pays de Bitche

Un projet à 18 millions d’euros

Le coût total de ce projet d’envergure est de 18 millions d’euros. Pour Yann Grienenberger, cet investissement est justifié dans une région où la population est éloignée des lieux culturels.

Son N°4 - Meisenthal : le site verrier accueille à nouveau son public

L’intégralité du projet a coûté à peu près 18 millions d’euros dont 12,5 millions d’euros pour la partie chantier. Ensuite il y a tous les équipements, les fours, l’espace scénique de la Halle, et toutes les études. Cet argent-là est bien investi, en milieu rural, pour permettre à toute une population qui est quand même éloignée de la culture d’y avoir accès.

Le nouveau parcours de visite

Le site verrier a rouvert ses portes le 1er mai et les visiteurs ont donc pu découvrir le tout nouveau parcours de visite pensé par les architectes.

Son N°5 - Meisenthal : le site verrier accueille à nouveau son public

Comment est-ce qu’on raconte l’histoire de ce site ? Déjà, on se retrouve sur la place, on prend connaissance du site, on passe par l’accueil pour aller chercher son billet. Le début initiatique du parcours, c’est par le musée et le premier lieu de fabrication du verre en passant par l’ancien four et donc toute la partie parcours historique, compréhension de ce que ce sont les métiers du verre du XVIIème siècle jusqu’à aujourd’hui. On continue cette promenade en passant par cette passerelle qui lie le musée au Centre d’Art Verrier qui est plus la partie création d’art contemporain du verre et terminer ensuite par le CADHAME avec la partie spectacle vivant. Donc c’était vraiment ce travail sur le parcours d’une institution à une autre tout en repassant à chaque fois par cet espace central qui les lie tous.

L'accueil-billetterie-boutique :

 

Le musée : 

 

La passerelle et les ateliers : 

  

Le CADHAME (Comité Animation et Développement Halle de Meisenthal) :

 

Pour Yann Grienenberger, la réhabilitation de ce site apporte un nouveau souffle au territoire.

Son N°6 - Meisenthal : le site verrier accueille à nouveau son public

Ça a duré 10 ans et je pense que ce projet va marquer son époque au même titre que tous les bâtiments qui sont là, qui datent de différentes époques, ont marqué la leur en fonction des évolutions de l’industrie verrière à Meisenthal. Je pense que ce projet va marquer son époque et le but maintenant, c’est vraiment de transmettre aux générations suivantes qui vont elles-mêmes enrichir ce projet, le réinventer. On espère que beaucoup de monde va profiter de ce site, des installations, va prendre du plaisir à tout moment de l’année pour différentes raisons. Ce qui est important sur ce site, c’est qu’il y a 40 à 50 événements par an. Des concerts, des festivals de rue, des expositions, des ouvertures, des rencontres avec des designers qui permettent même à un public local, régional de venir 3 ou 4 fois par an pour y vivre des expériences et des émotions différentes. Ce n’est pas juste un patrimoine figé dans la nostalgie qu’on visite une fois, c’est un site qui se renouvelle sans cesse et ça, c’est vraiment la magie des lieux, c’est le feu sacré qui nous anime. Même à l’image de l’architecture, c’est un site ouvert, le matin les collégiens le traversent pour aller plus vite à l’abribus, les autochtones le traversent pour aller dans les commerces locaux. Ça reste la place du village et on vit qu’il continue à être un site endémique et qu’il fasse partie de la vie du village et du Pays de Bitche.

Le site est ouvert du mardi au dimanche de 13h30 à 18h30.

 


Dans le reste de l'actu...

Saint-Avold : dans quelles conditions la centrale Emile Huchet va-t-elle pouvoir reprendre du service ?

il y a 5 h 43 min

Sarreguemines : les inscriptions démarrent au conservatoire avec des nouveautés

il y a 14 h 28 min

Sarreguemines : Louis Chedid, Imany ou encore Tryo au programme de la future saison culturelle

il y a 18 h 21 min

Sarralbe: les élèves de l'école primaire de Rech à la rencontre des cigognes

il y a 1 jour 6 h 37 min

Keskastel : les salariés de la station-service Total en grève

il y a 1 jour 9 h

Un programme festif et des nouveautés cet été à Europa-Park et Rulantica

il y a 1 jour 11 h 28 min

Hombourg-Haut : le gîte L’Écumoire labellisé Qualité MOSL

il y a 1 jour 12 h 51 min

Voir toute l'actu

Flash InfoLe tennisman messin Ugo Humbert élimine le finaliste de Roland-Garros Casper Ruud au deuxième tour de Wimbledon

il y a 5 h 19 min

Flash InfoA Strasbourg, le procès de Jean-Marc Reiser jugé pour le meurtre de Sophie Le Tan se poursuit

il y a 6 h 56 min

Flash InfoLes salariés de Ford continuent de se mobiliser après la décision du groupe de ne pas construire la voiture électrique à Sarrelouis

il y a 7 h 40 min

Flash InfoStéphane Festor, le chef du restaurant La Table du boucher à Grosbliederstroff a une nouvelle fois été primé pour sa terrine

il y a 8 h 28 min

Flash InfoLe marché de l’été prend place à Sarreguemines

il y a 8 h 40 min

Flash InfoAurélie Muller termine au pied du podium sur le 10 kilomètres en eau libre lors des mondiaux de Budapest

il y a 8 h 43 min

Flash InfoL’été sera difficile dans le service de médecine de l’hôpital de Sarrebourg

il y a 11 h 40 min

Voir toute l'actu