Culture

Sarreguemines : les inscriptions démarrent au conservatoire avec des nouveautés


par Nadia
mercredi 29 juin 2022 à 09:00

Photo : Ville de Sarreguemines

Le conservatoire de musique, de danse et d’art dramatique de Sarreguemines ouvre ses inscriptions cette semaine avec des nouveautés.

Son N°1 - Sarreguemines : les inscriptions démarrent au conservatoire avec des nouveautés

Thierry Benoit – Directeur du conservatoire de Sarreguemines

Déjà au niveau des disciplines enseignées, quelles seront les nouveautés à la rentrée ? 

Dans les disciplines nouvelles, il y aura la guitare électrique. Mais sinon on avait déjà tellement de choses, que ça complète une offre déjà très très riche. Comme c’est le même professeur qui enseigne guitare classique et guitare électrique il y aura probablement une liste d’attente, les premiers arrivés seront les premiers servis.

Il y a du changement aussi au niveau de la tarification. C’est-à-dire ?

Jusqu’à présent la tarification était unique avec deux critères, on était sarregueminois ou extérieur à Sarreguemines. Cette distinction reste, mais pour les sarregueminois, il y a une tarification qui va être maintenant au quotient familial, c’est-à-dire basée sur le revenu imposable et le nombre de part de chaque foyer. Et les familles les plus modestes, vont payer moins cher qu’auparavant. Ça va faire une différence de presque 50%. On va commencer à pouvoir prendre des cours, le cursus complet du conservatoire à partir de 50€ par trimestre. Et après ça augmente selon les tranches, mais assez modérément. On n’a pas voulu par rapport au tarif actuel que les tranches les plus élevées soient trop pénalisées, donc ça montera jusqu’à 99€.

Alors que tout augmente en ce moment, ce que vous nous dites, c’est que ce n’est pas élitiste d’aller au conservatoire de musique ?

Non, c’est l’image hélas qu’ont souvent les conservatoires mais ce n’est pas le cas. Les conservatoires ne sont pas des établissements élitistes, on ne sélectionne pas les gens en fonction de leur niveau à l’entrée. Par contre on y prend tout le monde et on pousse chacun au maximum de ses capacités, on est établissement d’excellence, pas élitiste.

Auquel tout le monde peut accéder financièrement ? 

Voilà c’est plus facile grâce à cette tarification au quotient familial qui a été votée le 20 juin par le conseil municipal de Sarreguemines. Et donc vraiment, c’est accessible à tout le monde, il n’y a plus de frein.

Il y a en plus des aides spécifiques pour certains quartiers éligibles à la politique de la ville, mais c’est plus particulier.

On peut s’inscrire, ça coûte moins cher qu’un forfait téléphonique. En plus si quelqu’un aimerait s’inscrire et avait des soucis, il faut qu’il en parle, et on le réorienterait vers les services adéquats qui peuvent lui venir en aide.

Les inscriptions démarrent donc cette semaine au conservatoire de Sarreguemines, qu’est-ce qu’on peut retrouver en plus des nouveautés ?

L’offre du conservatoire est très grande, car c’est l’un des rares à proposer les trois spécialités : musique, danse et art dramatique / théâtre. On a tout ça, et dans la musique on a tous les instruments de l’orchestre mais aussi le saxophone, du chant lyrique, de la harpe et ça c’est assez rare. Et une spécialité peu connue et peu pratiquée dans d’autres conservatoires, la MAO (musique assistée par ordinateur).

Est-ce que ces dernières années, vous arrivez à faire le plein d’élèves ?

Il y a évidement des hauts et des bas, mais il y en a toujours dans les conservatoires. De manière générale le conservatoire a une moyenne de 550 élèves sur les dix dernières années et ils étaient 539 à la rentrée. On n'a pas beaucoup bougé.