Actualité


Quartier Wiesberg à Forbach : le point sur plusieurs nuits agitées

Quartier Wiesberg à Forbach : le point sur plusieurs nuits agitées

Photo archives : présentation QRR à Forbach

Cela va faire presque une semaine que les incendies se succèdent dans le quartier du Wiesberg à Forbach.

Les premiers feux ont eu lieu dans la nuit de vendredi à samedi dernier. Depuis, chaque nuit, les pompiers doivent intervenir pour des incendies de poubelles, d'encombrants, ou encore de voitures.

Samedi dernier, les pompiers et les forces de l'ordre ont même été agressés et caillassés par les fauteurs de trouble. Un mineur a été interpellé.

Une enquête est en cours, dirigée par le Procureur de Sarreguemines.

La police et les services de l'Etat au front 

Pour faire face à cet épisode de feux nocturnes successifs, le commissariat de police de Forbach a réorganisé les horaires de ses fonctionnaires pour augmenter les effectifs durant la nuit. C'est ce que nous explique le sous-préfet de Forbach, Claude Dulamon.

A chaque intervention des pompiers, les forces de l'ordre sont également là pour les protéger. Le sous-préfet suit bien sûr de très près cette affaire tout comme le préfet Didier Martin.

La réaction du député Christophe Arend 

Lui aussi s'informe de ce qu'il se passe dans le quartier forbachois.

Selon lui, il s'agirait d'un petit groupe de jeunes qui n'acceptent pas l'autorité et la présence de la police pour le dispositif de Quartier de Reconquête Républicaine dont fait partie le Wiesberg. Le démantèlement du trafic de stupéfiants et la grosse saisie de cet été y est peut-être aussi pour quelque chose.

Même si le député Christophe Arend condamne fermement les actes de violence, il souligne néanmoins un fait positif. Des habitants seraient déjà intervenus pour éteindre eux-mêmes certains incendies et descendraient dans la rue pour soutenir les policiers. Un effet positif de la police de sécurité du quotidien et des 9 recrues venues cet été ? Possible.

En attendant que la situation s'apaise, pompiers et policiers se préparent chaque soir à devoir intervenir.

Cédric Kempf

| jeudi 24 octobre 2019 à 16:37 - Mise à jour à 17:23


//


//


//


//

Votre vie privée est importante pour nous
En poursuivant votre navigation, vous acceptez notre charte cookies, nos CGU, la détection des bloqueurs de publicité, le dépôt de cookies et technologies similaires tiers ou non, le croisement avec les données que vous avez fourni dans les formulaires du site afin d’améliorer votre expérience utilisateur, vous offrir des contenus et publicités personnalisés à votre profil, effectuer des études pour optimiser nos offres et prévenir la fraude publicitaire. En savoir plus et paramétrer les cookies.