Actualité


Grand-Est : l'espoir d'une situation moins critique dans les semaines à venir

Grand-Est : l'espoir d'une situation moins critique dans les semaines à venir

Photo : Radio Mélodie

« Un espoir est en train de naître dans le Grand-Est »

Ce sont les propos du directeur régional de l’ARS Christophe Lannelongue. Plusieurs indicateurs montrent que le confinement porte ses fruits. Les effets devraient se faire ressentir d’ici quelques jours. Le nombre de patients graves devrait se stabiliser.

Aujourd’hui, une baisse du rythme d’augmentation des cas est ressentie et même une stabilisation des cas graves depuis 3 jours. A nuancer néanmoins avec les transferts réalisés. La vraie bonne nouvelle c’est le nombre de sorties de réanimation : une trentaine par jour. Il y a une semaine, on en comptait 10 par jour. Le point noir : 50 décès par jour entre le 31 mars et le 2 avril.

En Moselle, la situation est plus critique depuis le week-end dernier. Les hôpitaux de Metz et Sarreguemines arrivaient presque à saturation en début de semaine. Plusieurs transferts de patients ont été nécessaires pour pouvoir continuer à accueillir d'autres malades. Le nombre de lits en réanimation a dû être fortement augmenté. Presque 100 rien que dans les GHT (Groupements hospitaliers de territoire) de Metz et Sarreguemines. Néanmoins, le département va devoir encore vivre quelques jours compliqués.

Les transferts de patients soulagent la région Grand-Est

156 transferts ont été déjà réalisés dans les pays voisins. Dont 109 rien qu’en Allemagne avec une majorité de patients envoyés dans les Länder frontaliers.

On note également 98 patients transférés dans d’autres régions de France.

L’armée est un véritable soutien pour la région

Depuis la mise en place de l’opération Résilience annoncée par le Président de la République Emmanuel Macron, il y a eu 20 rotations d’hélicoptères Caïman et transferts Morphée.

Les militaires ont dû trouver des solutions pour avoir le meilleur protocole de prise en charge possible.

Au total ce sont 78 patients qui ont été pris en charge par l’armée. Le Général Bailly, gouverneur militaire de Metz, officier général de zone de défense et de sécurité Est, commandant de zone terre Nord-Est, a précisé qu’ils maintiendront ces transferts tant qu’il seront nécessaires.

Tous les personnels de santé devraient avoir des masques la semaine prochaine

C’est ce qu’a annoncé le directeur de l’ARS ce vendredi après-midi.

4 millions de masques arriveront dans la région ce samedi. 2 millions sont arrivés cette semaine. 3 circuits vont être mis en place pour les livrer aux hôpitaux, aux personnels soignants de ville et dans les EHPAD.

« Tout le monde aura le nombre de masques nécessaires », selon le directeur de l’ARS.

Une situation très difficile dans les EHPAD

La première préoccupation pour l'ARS est d'avoir le nombre de personnels nécessaires pour prendre en charge les personnes âgées. L'ARS est en réflexion pour mettre en place des phases de tests massifs. Plusieurs autres mesures sont également mises en place.

Le personnel soignant en souffrance 

Depuis 1 mois maintenant, le personnel hospitalier est en première ligne face au Covid-19. Ce personnel fatigue et l'ARS appelle les professionnels d'autres régions à venir les soutenir.

Au 2 avril, 4657 personnes étaient hospitalisées dans le Grand-Est à cause du coronavirus.

Cédric Kempf

| vendredi 3 avril 2020 à 15:57 - Mise à jour à 17:30

Actualité

Le corps d'un homme découvert à Ebring

08/08/2020

Actualité

Bas-Rhin : le masque obligatoire à l'extérieur

08/08/2020

Actualité

Les Funny Days : une semaine d'animation réussie à Sarreguemines

08/08/2020

Actualité

Rimling : Un planétarium à ciel ouvert pour la Nuit des étoiles

07/08/2020

Votre vie privée est importante pour nous
En poursuivant votre navigation, vous acceptez notre charte cookies, nos CGU, la détection des bloqueurs de publicité, le dépôt de cookies et technologies similaires tiers ou non, le croisement avec les données que vous avez fourni dans les formulaires du site afin d’améliorer votre expérience utilisateur, vous offrir des contenus et publicités personnalisés à votre profil, effectuer des études pour optimiser nos offres et prévenir la fraude publicitaire. En savoir plus et paramétrer les cookies.