Actualité


Ciné Cool : Petit prix, grandes conséquences pour les cinémas de la région ?

Ciné Cool : Petit prix, grandes conséquences pour les cinémas de la région ?

Ce samedi débute l'opération "Ciné Cool" dans les cinémas du Grand Est. 

Pendant une semaine, du 22 au 29 août, toutes les places de cinéma seront à 4.50 euros dans les salles de la région participantes. Nous avons rencontré Jean-Marc Carpels, président du Syndicat des Directeurs de Cinémas de Rhin et Moselle mais également directeur des cinémas Forum de Sarreguemines pour évoquer les attentes autour de l’événement.

En cette année difficile pour les cinémas, entre établissements fermés, reports de la sortie de certains films et contraintes sanitaires, Jean-Marc Carpels espère que Ciné Cool fera revenir les spectateurs dans les salles.

Ciné Cool a toujours été conçu pour relancer la fréquentation après une période estivale qui, il y a de ça 23 ans, était toujours un peu calme. Ce qui n'est plus le cas ces dernières années puisque les sorties de blockbusters sont à l'heure actuelle mondiales donc à partir de là les mois de juillet et août commençaient à devenir de très bons mois d'exploitation. En cette année 2020, on en revient aux fondamentaux qui ont valu la mise en place de Ciné Cool. Il s'agit avec cette opération d'aller chercher notre public pour lui redonner envie.

Et pour lui redonner envie justement, un peu moins de 40 films seront proposés en avant-première pour 4.50€ par place, en plus des films déjà à l’affiche.  Parmi eux, la dernière production de Christopher Nolan, Tenet.

 

 

Ou encore Petit Pays, d’Eric Barbier, adapté du roman à succès de Gaël Faye et qui raconte la vie d’un enfant touché par le conflit rwandais.

 

 

Parmi les salles participantes à l’opération, les Cinémas Forum de Sarreguemines. Ces derniers ont rouvert leurs portes au public le 29 juillet dernier, soit un mois après les autres cinémas. Et ils n’ont pas échappé aux difficultés qui touchent le milieu.

On tourne sur la base de 1200, 1300 spectateurs par semaine. Ce qui est pour nous un petit résultat puisque généralement sur cette période d'été on est plutôt sur des 3,4, 5000 spectateurs semaines. Mais encore une fois je pense que c'était une période de transition nécessaire. On ne pouvait pas espérer repartir sur les chapeaux de roue du jour au lendemain. Et je pense que ce type d'opération comme Ciné Cool va nous permettre de nous remettre sur orbite très rapidement.

Indirectement, le manque de public dans les salles, et donc le manque de visionnement de bandes-annonces, impacte aussi au bon fonctionnement des cinémas.

La bande-annonce est le premier vecteur qui donne envie aux spectateurs. Et quand on perd un peu le flux de spectateurs dans les salles, on perd évidemment cette vision des bandes-annonces qui sont censées drainer la fréquentation par la suite.

Plus qu’une bonne idée sortie pour le public, Ciné Cool aura donc un vrai impact sur la fin d’année des établissements de la région. Selon le Centre national du cinéma, le taux de fréquentation des salles françaises en juillet 2020 a baissé de 73% par rapport à l’an dernier.

Pour connaître l'intégralité des salles participantes et obtenir plus d'informations, rendez-vous sur Ciné-Cool.com 

Laurie

| vendredi 21 août 2020 à 05:00 - Mise à jour à 05:11

Actualité

Que faire face à la prolifération des chenilles urticantes ?

21/06/2021

Actualité

Régionales : Jean Rottner en tête dans le Grand Est

21/06/2021

Actualité

Départementales : Les résultats dans les cantons de Moselle-Est et d'Alsace Bossue

21/06/2021

Actualité

Jonathan Fournel et son piano, un talent made in Insviller

21/06/2021

Voir la suite

Votre vie privée est importante pour nous
En poursuivant votre navigation, vous acceptez notre charte cookies, nos CGU, la détection des bloqueurs de publicité, le dépôt de cookies et technologies similaires tiers ou non, le croisement avec les données que vous avez fourni dans les formulaires du site afin d’améliorer votre expérience utilisateur, vous offrir des contenus et publicités personnalisés à votre profil, effectuer des études pour optimiser nos offres et prévenir la fraude publicitaire. En savoir plus et paramétrer les cookies.