Actualité


La SPA de Sarrebourg se mobilise pour protéger les chevaux

La SPA de Sarrebourg se mobilise pour protéger les chevaux

Photo : Facebook Les Malgré Eux

Plus de 150 enquêtes ont été ouvertes partout en France dans l’affaire des chevaux mutilés. Pour venir en aide aux forces de l’ordre et surtout protéger les animaux, les SPA de France se mobilisent.

Patrick Bauer est le directeur de la SPA de Sarrebourg Refuge des Malgré-eux. Depuis 15 jours, avec une trentaine de bénévoles il fait des rondes afin de surveiller les équidés de Sarrebourg et alentours.

Son N°1 - La SPA de Sarrebourg se mobilise pour protéger les chevaux

On a des bénévoles SPA et des bénévoles Rangers de France. Nous patrouillons sur les lieux un peu à l’écart des villages, les petites écuries qui sont un peu éloignées du centre du village, il y a aussi des chevaux qui se retrouvent tout seuls très loin et les propriétaires sont absents toute la semaine. Nous proposons donc notre aide à toutes ces personnes et aux propriétaires des chevaux de faire des rondes dans tout l’arrondissement.

Ces rondes ont pour but de remarquer des situations inhabituelles mais aussi de se faire voir. Le refuge fait plusieurs patrouilles par jour et appelle aussi les citoyens à être vigilants.

Son N°2 - La SPA de Sarrebourg se mobilise pour protéger les chevaux

Le plus important c’est que les citoyens se sentent comme un citoyen et qu’ils n’aient pas peur de téléphoner à la gendarmerie locale ou au commissariat de leur ville pour signaler une voiture suspecte. Chaque voisin fait attention aux autres voisins et c’est un ensemble : c’est main dans la main, main dans la patte et patte dans la main.

Patrick Bauer est également administrateur national de la confédération des SPA de France qui regroupe 272 refuges partout en France.

Lundi, la confédération a sorti une affiche destinée à toutes les SPA de France afin de sensibiliser les citoyens.

Aucun cas de cheval mutilé n’a été recensé dans notre secteur. Patrick Bauer ne sait pas si c’est grâce à ses rondes mais en tout cas il les poursuivra autant que nécessaire.

Camille Bazin

| mardi 8 septembre 2020 à 17:56 - Mise à jour le 9 septembre 2020 à 07:24

Sortie

Nos idées de sortie du week-end !

16/10/2021

Culture

Petite-Rosselle : l’art s’expose au Parc Explor Wendel

15/10/2021

Société

Sarreguemines : l'avenir du site des faïenceries vu par des étudiants architectes-urbanistes

15/10/2021

Société

Forbach : les élèves du lycée Blaise Pascal rendent hommage à Samuel Paty

15/10/2021

Voir la suite

Votre vie privée est importante pour nous
En poursuivant votre navigation, vous acceptez notre charte cookies, nos CGU, la détection des bloqueurs de publicité, le dépôt de cookies et technologies similaires tiers ou non, le croisement avec les données que vous avez fourni dans les formulaires du site afin d’améliorer votre expérience utilisateur, vous offrir des contenus et publicités personnalisés à votre profil, effectuer des études pour optimiser nos offres et prévenir la fraude publicitaire. En savoir plus et paramétrer les cookies.