Actualité


Au Zoo d’Amnéville,
la vie continue pour soigneurs et animaux

Au Zoo d’Amnéville,
la vie continue pour soigneurs et animaux

Sans visiteur depuis la fermeture du Parc fin octobre, le zoo d’Amnéville vit aujourd’hui au rythme de ses animaux et des soigneurs toujours présents.

Je vais la faire circuler un petit peu pour l’entraîner. Et après une fois qu’elle sera en place, avec ma collègue vétérinaire nous allons procéder à la prise de sang.

Dans l’enclos des rhinocéros, le quotidien n’a pas été grandement bouleversé pour ces imposants animaux, habitués à des piqûres hebdomadaires. Celles-ci sont réalisées en particulier sur les femelles en vue de  surveiller les gestations.

Pour autant cela demande de l’entraînement, et surtout une entente parfaite avec Sébastien, le soigneur.

On a besoin de créer un lien en fait entre nous et l’animal pour pouvoir procéder à ce genre de prise de sang. C’est un animal qui fait une tonne six. Il faut qu’il ait entièrement confiance en nous, entièrement confiance en le vétérinaire. Et du coup c’est l’entraînement qui nous permet d’avoir ce genre de chose, cette complicité avec l’animal.

   

Depuis le 30 octobre et le second confinement, les soigneurs sont d’ailleurs les seuls êtres humains que les animaux voient quotidiennement. Alors leur comportement a légèrement changé…

Normalement ils n’ont pas trop le regard porté sur les allées car il y a tout le temps du public, tout le temps du mouvement. Mais là vu qu’il n’y a vraiment personne, dès qu’on passe, ils vont tout de suite venir me voir car il n’y a plus de bruit, plus rien donc c’est assez rigolo.

Et comme l’ambiance au parc en ce moment, la prise de sang s’est faite dans le calme. Et les rhinocéros ont pu retourner vaquer à leurs occupations.

Le métier de soigneur mis à l'honneur

Pour le moment suspendues, les activités de "soigneur d'un jour" ont connu un certain succès auprès d'un public curieux de découvrir un métier souvent rêvé.

A l’aide d’un sifflet de quelques fruits, Nicolas et Julien entraînent Inga, la femelle éléphant à lever les pieds. Le but de l’exercice, permettre d’entretenir l’animal (parage). Ces entraînements se font d’habitude sans public. Mais désormais, le zoo propose de faire découvrir le quotidien des soigneurs. Une activité très demandée selon Mickael Henry responsable animalier : 

Les gens veulent ça. C’est devenu un métier en vogue, si je peux dire ça comme ça. Les gens sont tellement intéressés par cela que la moindre date que l’on propose, ils se jettent dessus.

  

Le zoo propose des sessions pour tous les âges. Activités d’entraînements, nourrissage, les visiteurs pourront presque tout voir.

Ce n’est pas que nourrir les animaux, c’est aussi nettoyer. C’est important qu’ils le voient même si on ne va pas leur faire faire que ça bien entendu. C’est important que les gens voient toutes les facettes du métier de soigneur.

Pour certains, ça peut aussi être l’occasion de se découvrir une passion. C’est le cas de Julien, 29 ans, qui a décidé de se lancer dans le métier il y a 5 ans alors qu'il travaillait dans le domaine de l'électrique.

Pour mon cas personnel, c’est une visite en VIP au zoo qui a fait que je me suis dit, "c’est parti on se lance". Pour un passionné, de voir des animaux d’aussi près, c’est magique.

Selon lui, ce genre d’activité a plusieurs bons côtés.

Pour nous ça permet de les désensibiliser, de leur montrer aussi que tout n’est pas tout beau tout rose comme on peut le voir à la télé ou quoi. Que c’est un métier passionnant, qui prend beaucoup de temps. Mais le rendu est quand même pas mal.

Et pour approcher éléphants et autres rhinocéros, il faudra attendre la réouverture du parc.

Laurie

| jeudi 21 janvier 2021 à 05:52 - Mise à jour à 06:40

Actualité

Que faire face à la prolifération des chenilles urticantes ?

21/06/2021

Actualité

Régionales : Jean Rottner en tête dans le Grand Est

21/06/2021

Actualité

Départementales : Les résultats dans les cantons de Moselle-Est et d'Alsace Bossue

21/06/2021

Actualité

Jonathan Fournel et son piano, un talent made in Insviller

21/06/2021

Voir la suite

Votre vie privée est importante pour nous
En poursuivant votre navigation, vous acceptez notre charte cookies, nos CGU, la détection des bloqueurs de publicité, le dépôt de cookies et technologies similaires tiers ou non, le croisement avec les données que vous avez fourni dans les formulaires du site afin d’améliorer votre expérience utilisateur, vous offrir des contenus et publicités personnalisés à votre profil, effectuer des études pour optimiser nos offres et prévenir la fraude publicitaire. En savoir plus et paramétrer les cookies.