Actualité


Bus à haut niveau de service ou train touristique dans le pays de Bitche ?

Bus à haut niveau de service ou train touristique dans le pays de Bitche ?

L’ancienne ligne SNCF Sarreguemines-Niederbronn fait l’actualité du Pays de Bitche.

D’un côté on retrouve le collectif « Une ligne de vie pour le Pays de Bitche », de l’autre l’association T2SB. Les deux parties cherchent à convaincre les élus à choisir leur projet.

Paul Schaeffer, est le coordinateur du collectif « Une ligne de vie pour le Pays de Bitche ». Il nous rappelle l’absence de trains en circulation dans le pays de Bitche.

Son N°8 - Bus à haut niveau de service ou train touristique dans le pays de Bitche ?

Le train a été progressivement supprimé en 1994 et 2011, et le train ne reviendra pas. Le train pour voyageurs ne reviendra pas pour des questions de coût mais aussi pour des questions de logique, c'est-à-dire qu'il n'y a pas de cadencement suffisant pour s'adapter à la vie d'aujourd'hui.

Selon lui, cette absence de trains est un vrai frein à la mobilité et à l’attractivité de ce territoire.

Son N°2 - Bus à haut niveau de service ou train touristique dans le pays de Bitche ?

Le territoire a besoin d'être accessible et de proposer de la mobilité aux gens qui habitent aujourd'hui, aux jeunes qui voudraient y rester, aux familles qui voudraient s'installer, aux entreprises qui voudraient s'y installer ou aux professionnels de sanré qui voudraient s'y installer.

Pour répondre à cette mobilité, Paul Schaeffer propose de mettre en place un bus à haut niveau de service.

Son N°3 - Bus à haut niveau de service ou train touristique dans le pays de Bitche ?

Le bus à haut niveau de service s'impose simplement, parce qu'en utilisant l'ancienne voie ferrée qui est plate, qui est soubassée, et qui appartient à un seul propriétaire, c'est le moyen de transport le plus rapide, le plus cadencé et le moins cher à mettre en oeuvre. Ca parait évident de travailler ce sujet.

Un train touristique en projet 

Une idée intéressante qui se retrouve confronter à celle de Sonny Sadler et son association T2SB qui propose un train touristique, couplé à une activité de vélorail. Mais pas que.

Son N°4 - Bus à haut niveau de service ou train touristique dans le pays de Bitche ?

On travaille depuis plus d'un an sur un projet mobilité. On n'en a pas encore parlé, on le gardait sous le coude, mais comme je vois qui y a un projet concurrent alors on va en parler quand même. C'est un projet très innovant au niveau de la mobilité mais qui permet de garder l'emprise de la voie ferrée, ça c'est essentiel pour nous cheminots, et qui va révolutionner un peu ce transport.

Pour le moment, le président ne veut pas en dire plus, mais selon lui, son projet est plus faisable que celui de son concurrent.

Son N°5 - Bus à haut niveau de service ou train touristique dans le pays de Bitche ?

Un bus rapide qui circule dans les courbes et contre courbes des forêts du Bitcherland ? Non ! Après au niveau coût et écologique ça ne va pas non plus. Il faudra arracher les voies et mettre du macadam sur ces 50 km. Ca va à l'encontre du développement durable, sans parler de raser les arbres à côté de la voie.

Paul Schaeffer n’en démord pas, son bus à haut niveau de service répondra aux besoin de mobilité.

Son N°6 - Bus à haut niveau de service ou train touristique dans le pays de Bitche ?

C'est un projet d'une association de passionnés, c'est très bien. Je suis forcément pour les associations et les passionnés mais ça ne répond pas à la question de la mobilité de la population et de l'accessibilité du territoire. On n'envisage pas que quelqu'un aille travailler à Sarreguemines ou Haguenau en train touristique.

Le pays de Bitche doit offrir, selon le coordinateur du collectif, un service quotidien et rapide.

Son N°7 - Bus à haut niveau de service ou train touristique dans le pays de Bitche ?

Lorsque vous avez un rendez-vous à 11h, lorsque vous habitez Petit-Réderching et vous avez rendez-vous à Haguenau ou Sarreguemines, vous ne partez plus à 6h avec le premier train du matin parce que le train, le problème, il y a deux trains le matin et deux trains le soir. Il faut donc un cadencement élevé, il faut un départ toutes les demi-heures par exemple, en tout cas sur un certain nombre d'horaires.

De son côté, Sonny Sadler affirme que sa proposition permettra aussi de mettre en place une piste cyclable. Les élus n’ont plus qu’à étudier les deux propositions et faire le meilleur choix pour leur territoire.

Cédric Kempf

| vendredi 12 février 2021 à 05:06 - Mise à jour à 06:50

Société

Saint-Avold : les Gilets jaunes mobilisés ce week-end

24/10/2021

Actualité

Le Moulin d'Eschviller se met aux couleurs d'Halloween !

23/10/2021

Sortie

Concert, kirb et Halloween : les idées de sortie du week-end

23/10/2021

Radio Mélodie

Cadeaux, bêtisier et mots doux : Joyeux anniversaire Sébastien !

22/10/2021

Voir la suite

Votre vie privée est importante pour nous
En poursuivant votre navigation, vous acceptez notre charte cookies, nos CGU, la détection des bloqueurs de publicité, le dépôt de cookies et technologies similaires tiers ou non, le croisement avec les données que vous avez fourni dans les formulaires du site afin d’améliorer votre expérience utilisateur, vous offrir des contenus et publicités personnalisés à votre profil, effectuer des études pour optimiser nos offres et prévenir la fraude publicitaire. En savoir plus et paramétrer les cookies.