Insolite


Entre bien-être et érotisme : Le succès des love room en Moselle

Entre bien-être et érotisme : Le succès des love room en Moselle

Pour la Saint-Valentin, certains couples vont sûrement succomber au charme des « Love room » de la région. Ces suites sont surtout pensées pour un type de public : les couples.

Nous en avons découvert 3, chacune avec son propre style, entre bien-être et érotisme.

Son N°1 - Entre bien-être et érotisme : Le succès des love room en Moselle

C'est vrai que quand on est en couple depuis plusieurs années, on a envie de s'accorder du temps  

C'est en partant de ce constat que Céline et son conjoint ont décidé d'ouvrir leur secret room à Amnéville en 2017. Le succès est rapidement au rendez-vous et depuis, le couple a ouvert deux autres suites pour les amoureux dont une à Hagondange de 120m² complètement ouverte avec espace de bien-être. L'ambiance y est plus qu'érotique avec des jeux de lumière ou encore une croix sur laquelle on peut attacher son ou sa partenaire. L'idée est de proposer une vraie expérience aux clients.

On peut répondre à des besoins d'un couple qui vient de se mettre en couple qui a besoin de se découvrir, un couple qui est ensemble depuis 20 ans et qui a justement envie de pimenter pour redonner un peu la flamme

Mais attention, avec le côté érotique, Céline veut toujours garder un côté chic.

On a voulu créer quelque chose de différent avec des accessoires avec des choses un peu plus érotiques mais toujours en restant dans le chic. Moi je me suis toujours mis comme ligne de conduite que je ne veux jamais tomber dans quelque chose qui soit en manque de raffinement 

 

Une love room... à Farschviller 

Plus près de chez nous, à Farschviller, le succès de ce genre de love room a donné des idées à un autre couple : Eric et Cynthia Boussert, mariés depuis 22 ans. Ils viennent d'ouvrir leur suite il y a quelques jours et revendiquent ce petit côté érotique.

On agrémente avec des accessoires, tout particulièrement un jacuzzi, une chaise suspendue... et puis tout un côté un peu coquin qu'on essaye de faire transparaître dans le lieu 

 

Cette love room de caractère s'appelle « Les combles des désirs », une suite chaleureuse dans un bâtiment ancien qui allie charme et érotisme sans tomber dans l'extravagant. Un concept qui devrait connaître un beau succès même au cœur du petit village de Farschviller.

C'est un pari osé mais on s'aperçoit que finalement quand on vient dans un endroit de ce type c'est pas pour visiter ce qu'il y a autour. Si on vient dans une pièce comme ça c'est vraiment pour y rester et profiter au maximum du lieu. 

 

La love room du couple est située juste en face de la mairie et plusieurs membres de la municipalité ont été invités à venir la découvrir pour être rassurés. Le pari est déjà presque réussi pour Cynthia et Eric puisque la love room affiche complet tous les week-end jusqu'à fin mars. Ils rencontreront peut-être le même succès que Céline à Amnéville où il faut compter en moyenne 2 mois d'attente pour une réservation la semaine et 4 mois pour les week-end.

Des suites pour les amoureux mais pas seulement 

Son N°2 - Entre bien-être et érotisme : Le succès des love room en Moselle

Une chambre, un grand lit, un jacuzzi et des lumières tamisés : voici les ingrédients qu'il faut réunir pour créer une love room. A Forbach et Sarreguemines, c'est dans un esprit un peu plus soft que David Becquet, 30 ans a ouvert « Le rêve d'une nuit ». 3 suites qui allient bien-être et lumière tamisées. Exemple à Forbach.

La suite qu'on a fait de 120m² c'est la suite Venise. C'est pour ça que le jacuzzi est dans une gondole 

Dans cette suite séjournent autant des couples que des hommes d'affaire. Et parfois on a de belles surprises romantiques.

On a eu beaucoup de jeunes aussi qui demandent leur chéri(e) en fiançailles où ils demandent tout le détail des pétales de roses qui arrivent jusqu'au lit, avec des petites bougies, avec "Veux-tu m'épouser" en tout grand sur le lit en pétales de roses  

Qu'on veuille vivre une expérience coquine ou juste profiter d'un break avec sa moitié, les love room semblent être une bonne option. Ce concept ne connaît pas la crise en Moselle, d'ailleurs les « secret room » de Céline pourraient bien ouvrir des franchises un peu partout en France alors que d'autres chambres du rêve d'une nuit devraient ouvrir prochainement en Moselle-Est.

*Reportage de Camille Bazin et Margot Benabbas 

Margot Benabbas

| vendredi 12 février 2021 à 08:34 - Mise à jour à 12:27

Santé

Moselle : la situation sanitaire reste stable malgré une légère hausse du nombre de cas

26/10/2021

Politique

La ministre déléguée à l'Industrie voit l'avenir en vert pour la Moselle-Est

26/10/2021

Culture

Bitche : des œuvres du monde entier au cœur du centre-ville

26/10/2021

Culture

Sarreguemines : une pièce de théâtre raconte l'exil des Mosellans en 39-40

26/10/2021

Voir la suite

Votre vie privée est importante pour nous
En poursuivant votre navigation, vous acceptez notre charte cookies, nos CGU, la détection des bloqueurs de publicité, le dépôt de cookies et technologies similaires tiers ou non, le croisement avec les données que vous avez fourni dans les formulaires du site afin d’améliorer votre expérience utilisateur, vous offrir des contenus et publicités personnalisés à votre profil, effectuer des études pour optimiser nos offres et prévenir la fraude publicitaire. En savoir plus et paramétrer les cookies.