Actualité


À Forbach, on prend son petit déjeuner… à l’école !

À Forbach, on prend son petit déjeuner… à l’école !

Depuis le 8 février, le dispositif Petit déjeuners a été mis en place à l’école maternelle Louis Houpert. Le but : mêler moment de convivialité et apprentissage autour de la nutrition. 


Sur la table de la salle de classe, on retrouve du fromage, un morceau de pain et des tomates cerise. Ce sont ces dernières que Manaëlle préfère. Et elle a une explication toute personnelle :

A la maison, ma mère achète pas de tomates cerise et parfois elle en achète. Et quand elle en achète, je descends, je mange des tomates cerises le midi et après je mange autre chose.

 

  

Chaque élève bénéficie une fois par semaine d’un petit-déjeuner en classe. Un moment qu’ils adorent, et qui permet d’appréhender les apprentissages autrement. Depuis quelques semaines, Manaëlle et ses camarades ont pu manger de tout :

On a mangé des kiwis, des yaourts avec du sucre, des yaourts à la fraise, du pain avec du fromage.

De nouvelles habitudes alimentaires

Avec madame Fersing, la professeure de cette classe de grande section de l'école Louis Hupert, ils classent les aliments dans des catégories et apprennent de nouvelles choses autour de la nutrition.

Les enfants d’eux-mêmes nous disent. Pour qu’il y ait un petit déjeuner équilibré, il faut qu’il y ait un produit laitier, du pain, un fruit ou une boisson. Du coup, c’est vraiment rentré dans les habitudes et eux comprennent pourquoi on leur propose ça aussi.

Et ce dispositif à visée pédagogique peut même avoir des répercussions à la maison :

Ils essayent de changer leurs habitudes alimentaires. Ils mangeaient par exemple des biscuits le matin avant d’arriver à l’école. Et là ils me disent qu’ils commencent à manger des tartines avec du beurre ou de la confiture. Qu’ils essayent de manger un yaourt. Ça se répercute effectivement aussi à la maison.

Le but est également de réduire les inégalités alimentaires. Mis en place depuis février, le dispositif sera déjà reconduit l’année prochaine. A Forbach, il concerne cinq écoles pour 560 élèves. Ce vendredi matin, Jean-Marc Huart, recteur académique de la région Grand-Est, était sur place pour constater un certain succès auprès des enfants et des professeurs. Selon lui, ce dispositif est d'une grande importance :

On sait que beaucoup d’enfants viennent à l’école sans avoir pris de petit-déjeuner. Et on sait pourtant que cela représente 25 % des apports nutritionnels de la journée. C’est vraiment un élément fondamental pour aborder les apprentissages de manière positive.

Depuis le début de l’année scolaire, 130 000 petits déjeuners ont déjà été servis aux élèves de maternelle et grande section de l'Hexagone. Le maire de Forbach, Alexandra Cassaro a confirmé que le dispositif Petits-déjeuners serait toujours en place pour les enfants l'an prochain. Au départ réservé aux établissements Rep+, il a finalement été étendu à l'ensemble des écoles.

 

 

Laurie Veyrier

| samedi 27 mars 2021 à 06:30 - Mise à jour à 06:39

Actualité

Nina Kanto, le retour de la ''Lionne''

09/05/2021

Actualité

Un conseiller départemental, à quoi ça sert ?

09/05/2021

Actualité

Attentat déjoué en Moselle : Trois suspects mis en examen

08/05/2021

Actualité

12 500 euros d’aides pour les étudiants sarregueminois

08/05/2021

Voir la suite

Votre vie privée est importante pour nous
En poursuivant votre navigation, vous acceptez notre charte cookies, nos CGU, la détection des bloqueurs de publicité, le dépôt de cookies et technologies similaires tiers ou non, le croisement avec les données que vous avez fourni dans les formulaires du site afin d’améliorer votre expérience utilisateur, vous offrir des contenus et publicités personnalisés à votre profil, effectuer des études pour optimiser nos offres et prévenir la fraude publicitaire. En savoir plus et paramétrer les cookies.