Actualité


Spicheren : Un collectif de citoyens se mobilise contre la construction d’un lotissement

Spicheren : Un collectif de citoyens se mobilise contre la construction d’un lotissement

À l’automne dernier, une zone de 20 000m² environ a été défrichée à l’entrée de la forêt de Spicheren au bout de la rue des Montagnes. Un lotissement composé de 20 parcelles doit y être construit, mais un collectif de citoyens a décidé de lancer une action en justice pour empêcher ces constructions.

Son N°1 - Spicheren : Un collectif de citoyens se mobilise contre la construction d’un lotissement

Un recours en justice contre le permis d’aménager

Monique, Pascale et Maxime nous emmènent sur les lieux du futur lotissement. C’est un peu par hasard que ces riverains de la rue des Montagnes ont découvert le projet de construction.

L’historique de la chose, c’est que nous avons remarqué qu’il y avait un panneau pour la demande de permis de construire qui était caché dans un coin, ici, de ce grillage. Il y avait des arbres, il y avait des buissons, tout était fermé ici donc on ne s’en est même pas rendu compte tout de suite.

Les citoyens décident alors de réagir rapidement. Ils créent l’Association pour la Sauvegarde de la Biosphère « Chemin du Soleil », et lancent une action en justice. Un recours est déposé devant le Tribunal Administratif de Strasbourg contre ce permis d’aménager.

Il y a eu certaines choses qui n’étaient pas du tout correctes. Le déboisement, le défrichement n’a pas été autorisé par le préfet. Le panneau n’est pas là où il devrait être et le défrichement n’a pas été fait seulement sur la zone qui est dans le permis de construire mais aussi tout en bas et aussi chez des personnes qui n’ont jamais donné leur accord donc nous jouons sur tout ça.

 

« Ça ne s’arrêterait pas à 20 maisons »

Les citoyens regrettent que le maire actuel, Claude Klein, ait donné si rapidement l’autorisation au lotisseur, Lotiss-Est de Woustviller, d’exploiter ces terrains.

Dès qu’il a été au pouvoir, bingo, il a tout de suite mis en route !

Interrogé à ce sujet, le maire de Spicheren nous explique qu’il n’y a rien de très surprenant à ce que ces terrains soient transformés.

Le lotissement qui est prévu à cet endroit-là, il est prévu dans une zone qui est une zone à lotir dans le PLU, le Plan Local d’Urbanisme. À ce moment-là, moi en tant que maire, je n’ai pas d’argument pour refuser l’arrêté de permis de lotir.

Pour alerter les autres habitants de Spicheren et expliquer leurs revendications, l’association a créé une page Facebook, lancée une pétition et distribuée des tracts pour expliquer pourquoi ils ne veulent pas de ce lotissement. Parmi leurs arguments, le risque que ces 20 parcelles ne soient que le début.

Ça ne s’arrêterait pas aux 20 maisons. Comme il y en a 50 qui étaient prévues donc ils vont détruire jusqu’au fond, jusqu’à la prochaine croix.

Selon le maire, ce n’est pas au programme.

Non, actuellement non. Le permis d’aménager est sur 20 parcelles et pas plus. Si un jour, il devait y avoir une extension à ce moment-là, il faudrait redéposer un nouveau permis d’aménager et après, il faut que ce dossier-là soit compatible avec le règlement du PLU et là pour l’instant, on n’a pas d’autres demandes.

Les habitants de la rue des Montagnes, à travers leurs tracts dénoncent aussi la possible pose d’un réseau d’égouts de plus de 100m à travers un terrain communal et au final la destruction de la faune et de la flore.

- C’est vraiment encore la nature.
- Vous allez en bas, vous avez l’impression d’aller dans la forêt vierge, c’est vraiment super beau.
- Personne n’y va donc c’est très protégé et je trouve qu’il faut avoir des sites comme ça, où l’eau est propre, car elle ne sera plus propre.

Actuellement, le chantier est à l’arrêt en attendant la validation de plusieurs dossiers notamment celui de porter à connaissance des eaux usées qui a été déposé à la communauté d’agglomération et à la Direction départementale des Territoires.
Concernant le recours en justice, le collectif de citoyens espère avoir un retour durant l’été.

Camille Bazin

| jeudi 6 mai 2021 à 05:19 - Mise à jour à 07:08

Actualité

Mondial Air Ballons : On s'envole avec Pauline, 26 ans et déjà 9 années de pilotage

30/07/2021

Actualité

Neuwiller-lès-Saverne (ep.4) : Les châtaigniers et les sentiers attirent

30/07/2021

Actualité

Bon plan : Randonnée au lac du Schiessrothried

30/07/2021

Actualité

Les mineurs exigent que l’État paye ses dettes

29/07/2021

Voir la suite

Votre vie privée est importante pour nous
En poursuivant votre navigation, vous acceptez notre charte cookies, nos CGU, la détection des bloqueurs de publicité, le dépôt de cookies et technologies similaires tiers ou non, le croisement avec les données que vous avez fourni dans les formulaires du site afin d’améliorer votre expérience utilisateur, vous offrir des contenus et publicités personnalisés à votre profil, effectuer des études pour optimiser nos offres et prévenir la fraude publicitaire. En savoir plus et paramétrer les cookies.