Actualité


Bitche : un militaire condamné à 2 100 euros d'amende

Bitche : un militaire condamné à 2 100 euros d'amende

Photo : Vincent Giard - Radio Mélodie

Un militaire de Bitche était jugé hier, le vendredi 18 mars 2016, pour provocation à la haine raciale et dépôt d’images pédo-pornographiques.

Cet homme de 51 ans, père de deux enfants de 9 et 13 ans, a été condamné à 2 100 euros d’amende par le tribunal correctionnel de Sarreguemines. 1 500 euros au titre des dommages et intérêts et 600 euros pour les frais de dossier. Le tout au profit de la LICRA… la Ligue internationale contre le racisme et l'antisémitisme… l’association s’était constituée partie civile.

Il était jugé pour avoir placardé des affiches pornographiques sur les devantures de plusieurs commerces de Bitche en septembre 2015. Avant de récidiver dans la nuit du 13 au 14 février dernier. Cette fois, il avait déposé des images pornographiques devant l’association franco-turque. A chaque fois, le même mode opératoire et des écritures appelant à la haine accompagnaient ces images.

Les explications de notre journaliste Vincent Giard.

Radio Mélodie

| vendredi 18 mars 2016 à 17:47

Actualité

Sarreguemines: votre avis sur les élections régionales et départementales

20/06/2021

Actualité

IUT de Moselle-Est : un concours photo pour faire sortir les jeunes

20/06/2021

Actualité

Covid-19 : La France n'est plus considérée comme une "zone à risque" par l'Allemagne

20/06/2021

Actualité

Le Saulnois a une championne et elle s’appelle Lisa Barbelin

19/06/2021

Voir la suite

Votre vie privée est importante pour nous
En poursuivant votre navigation, vous acceptez notre charte cookies, nos CGU, la détection des bloqueurs de publicité, le dépôt de cookies et technologies similaires tiers ou non, le croisement avec les données que vous avez fourni dans les formulaires du site afin d’améliorer votre expérience utilisateur, vous offrir des contenus et publicités personnalisés à votre profil, effectuer des études pour optimiser nos offres et prévenir la fraude publicitaire. En savoir plus et paramétrer les cookies.