Actualité


Bilinguisme menacé en Moselle

Bilinguisme menacé en Moselle

Photo : classe biculturelle à Sarreguemines. Julie Chaput

Le bilinguisme en Moselle serait menacé ! Selon plusieurs associations comme Culture et Bilinguisme de Lorraine, l’Abifa ou encore l’association Lehrer, l’enseignement de l’allemand est mis au second plan. D’abord parce que la langue du voisin a été retirée de la définition de la Langue Régionale des Pays Mosellans. Ensuite car l’allemand standard a été relégué au rang de langue vivante 2. Enfin elles dénoncent la réduction du nombre de postes offerts au concours de recrutement de professeurs des écoles, spécialité langue régionale. Pour Jean-Michel Niedermeyer, le président de l’association Lehrer, c’est incompréhensible. Il revient notamment sur ce dernier point.

Toujours selon lui, les parents sont demandeurs de l’allemand pour leurs enfants. Car à l’âge adulte, les difficultés de trouver un emploi sont nombreuses, notamment à cause de la barrière de la langue.

Toutes les associations souhaitent que le rectorat de Nancy-Metz revoie sa position sur l’enseignement de l’allemand.

Radio Mélodie

| lundi 2 janvier 2017 à 09:12

Actualité

Le restaurant Paradisio de Freyming-Merlebach part en fumée

19/10/2019

Actualité

Saint-Avold : Gino, le passionné de champignons

19/10/2019

Actualité

Quelle est l'actu marquante de la semaine sur Radio Mélodie ?

19/10/2019

Actualité

Des idées de sorties pour ce week-end en Moselle-Est et en Alsace-Bossue

19/10/2019

Votre vie privée est importante pour nous
En poursuivant votre navigation, vous acceptez notre charte cookies, nos CGU, la détection des bloqueurs de publicité, le dépôt de cookies et technologies similaires tiers ou non, le croisement avec les données que vous avez fourni dans les formulaires du site afin d’améliorer votre expérience utilisateur, vous offrir des contenus et publicités personnalisés à votre profil, effectuer des études pour optimiser nos offres et prévenir la fraude publicitaire. En savoir plus et paramétrer les cookies.