La Mélodie Family


Quand souffle le vent du nord

Quand souffle le vent du nord

Podcasts audio :

Partie °1 - Quand souffle le vent du nord


Quand souffle le vent du nord


Pour résilier l’abonnement à une revue, Emma Rothner s’empresse d’écrire un mail au service client. Sauf que le mail atterrit chez Leo Leike par erreur. Après de brèves excuses, les deux protagonistes se mettent à dialoguer. Au fil du temps, une relation se tisse. Alors qu’Emma est mariée et mère de deux enfants, Leo se remet péniblement d’un chagrin d’amour. Les deux internautes s’écrivent plusieurs fois par jour, tentent de percer les secrets de l’autre, le tout avec beaucoup d’ironie et de sarcasme. Un jour, ils décident de se donner rendez-vous dans un café, mais s’imposent une règle : reconnaître l’autre mais ne pas aller lui parler.

« Quand souffle le vent du nord » est l’un des rares livres que j’ai lu deux fois ! J’aime tellement le sens de la répartie des deux personnages que sont Leo et Emma que je ne me lasse pas de leur correspondance. La première fois que je l’ai lu, je l’ai dévoré en l’espace de quelques heures. J’avais l’impression d’être une petite souris pénétrant par effraction dans une boite mail, assistant à la naissance d’un amour qui ne devait pas avoir lieu. Car oui, cette passion naissante entre les deux personnages est plutôt malsaine quand on sait qu’Emma est déjà prise, et heureuse qui plus est. On peut trouver cette dernière agaçante, du fait qu’elle prenne la mouche facilement, qu’elle essaie toujours de tout savoir et qu’elle tourne autour de Leo malgré sa situation. Mais ces caractéristiques font aussi le charme d’Emma, et l’on peut comprendre que Leo ait du mal à s’en détacher.

 

En lisant « Quand souffle le vent du nord », vous allez rire, vous émouvoir, être étonné, peut-être même parfois sceptique. Il se peut aussi que vous ayez envie dans la foulée de vous mettre à écrire des lettres, mais ça c’est normal. Si vous aimez ce roman, sachez que Daniel Glattauer a écrit une suite. Ça s’appelle « La septième vague ». Mais si la fin de l’histoire vous convient, vous pouvez aussi en rester là.

 

Chronique réalisée par Sandrine 


Retrouvez ses coups de coeur sur son blog  https://commedansunlivre.fr/

 

 


 


 

Radio Mélodie

| jeudi 10 juin 2021 à 08:59

Et si on sortait ?

Le Salon européen du fluvial et des mobilités au port de plaisance de Saverne

27/09/2022

Chronique Animalière

La friandise dans l'éducation du chien

27/09/2022

Les Recettes de la Mélodie Family

Salade figues et noix

27/09/2022

Astuces et Vie quotidienne

Dépanner soi-même sa machine à café

27/09/2022

Voir la suite