Dans mon jardin


Chronique végétale : Du soleil à la musique

Chronique végétale : Du soleil à la musique

Podcasts audio :

Partie °1 - Chronique végétale : Du soleil à la musique


La Saint Jean se déroule chaque année autour du 23 juin. C’est aussi à cette période que débute l’été mais que se déroule également la fête de la musique. C’est donc une période importante et on va voir qu’elle remonte au plus profond de nos racines.

 

Pourquoi cette période ?

Les jours avoisinants le 21 juin correspondent astrologiquement au solstice d’été, c’est-à-dire le moment où le pôle Nord est le plus proche du soleil. C’est donc le jour le plus long de l’année et à partir de cette date, les jours vont de nouveau raccourcir.

 

Une tradition qui remonte à la nuit des temps

Ce moment était une date clé pour nos ancêtres et l’origine de ce culte remonte vraisemblablement à l’époque néolithique où l’homme est devenu agriculteur. On imagine aisément l’importance du soleil pour des peuples vivant du fruit de leur récolte. Cette fête existait déjà chez les Babyloniens où on célébrait le dieu Dumuzi il y a près de quatre millénaires.

Pour les celtes, cette période était un moment de fête où on célébrait le soleil invaincu dit Sol Invictus. On allumait des feux autour desquels on dansait, on festoyait. On ramassait également le matin plusieurs plantes guérisseuses qu’on faisait brûler ou qu’on accrochait dans la maison comme porte-bonheur. Le soleil était ainsi célébré à son apogée lors de la fête nommée Alban Hefin, qu’on peut traduire par lumière de l’été. Véritable période de joie et de fête, on célèbre son pouvoir lié à la richesse de la terre et on se prépare à vivre sa redescente.

L’église a tenté d’interdire cette fête païenne mais en vain tant ce culte était important. Elle a substitué à la place la fête de la Saint Jean avec ses bûchers, le feu symbolisant le soleil.

Ramasser des plantes ce jour décuple leur pouvoir médicinal et parmi elles on peut citer le millepertuis, l’achillée, etc. D’ailleurs, il n’est guère surprenant que dans beaucoup de mythologie, le dieu solaire, Apollon par exemple chez les Grecs, soit également un dieu guérisseur.

 

Et aujourd’hui ?

Dans certains villages on allume encore des feux de la Saint Jean même si la pratique tend à se perdre. On célèbre désormais la fête de la musique, héritage contemporain de cette période immémoriale où le cycle de la nature faisait partie intégrante de la vie de nos ancêtres.

 

Chronique réalisée par Gilles, éthnobotaniste et mycologue. 

 

 

 

 

 

 

Radio Mélodie

| mercredi 29 juin 2022 à 12:30

Et si on sortait ?

Les Rendez-Vous des Parents à Morhange

29/09/2022

Sport, Santé et Bien-être

Le cœur des femmes

29/09/2022

Les portraits de la Mélodie Family

Les préjugés ne l'ont pas arrêtée ! Aujourd'hui, elle fait le métier de ses rêves

29/09/2022

Les Recettes de la Mélodie Family

 Mousse aux noix

29/09/2022

Voir la suite