Actualité

Retour sur la visite d'Emmanuel Macron à Morhange


par Cédric Kempf
lundi 5 novembre 2018 à 15:05

Retour sur la visite d'Emmanuel Macron à Morhange
Photo : Cédric Kempf - Radio Mélodie

Depuis 1914 aucune autorité nationale n’est jamais venue à Morhange, témoignage des hécatombes de la guerre de mouvement durant le premier été de la Grande Guerre.

Ce lundi matin, au monument du souvenir de Morhange, le Président de la République a rendu hommage, en présence de plusieurs unités militaires, aux soldats français tués dans les sanglants combats du mois d’août 1914.

Son N°1 - Retour sur la visite d'Emmanuel Macron à Morhange

LA BATAILLE DE MORHANGE

La bataille de Morhange (19-20 août 1914) témoigne des hécatombes des premiers engagements de l’été 1914.

Beaucoup moins prégnants que la mémoire de Verdun, les combats de Morhange n’ont jamais fait l’objet de commémorations spécifiques par les plus hautes autorités de l’État.

Du 20 au 23 août, en quatre jours, 40 000 soldats français sont tués, dont 27 000 pour le seul samedi 22 août. Ces journées inaugurent la mort de masse de la Grande Guerre, l’armée française comptant fin décembre 1914 plus de 300 000 morts.

LA MOSELLE DANS LA GRANDE GUERRE

En 1914, le département est annexé au Reich allemand depuis le 18 mai 1871, à la suite du traité de Francfort, sous le nom de Lothringen (Lorraine), à l’exception de l’arrondissement de Briey (Meurthe).

Les hommes en âge de combattre sont incorporés dans l’armée allemande, sauf ceux qui habitaient en France ou étaient en France à la déclaration de guerre. La Moselle restera allemande pendant toute la guerre. Les troupes françaises entrées dans le département sont bousculées lors de la bataille de Morhange (18-20 août 1914) et celle de Sarrebourg.

Elles doivent se replier sur la Meurthe. À partir de septembre 1918, les armées américaines progressent vers Metz. La ville connaît un épisode révolutionnaire le 9 novembre; les troupes allemandes quittent le territoire dès le 11 novembre, alors qu’un Conseil national se met en place. L’armée française fait son entrée dans la ville le 19 novembre.

 


Dans le reste de l'actu...

Saverne : Avatar 2 et Astérix boostent la fréquentation du Ciné Cubic

il y a 6 h 10 min

Stiring-Wendel : De Jul à Céline Dion, la musique vue par les enfants

il y a 9 h 55 min

Sarreguemines : Le FC Istanbul submergé de dons pour venir en aide aux victimes des tremblements de terre en Turquie

il y a 20 h 17 min

Sarreguemines : Le personnel de la maison d'arrêt veut rebaptiser le nom d'une salle en hommage à un collègue décédé

il y a 22 h 47 min

Hombourg-Haut : 10 années de pâtisserie et des milliers de choux pour Valérie Berthol

il y a 1 jour 5 h 7 min

La préfecture de Moselle prend des mesures pour éviter la propagation de la grippe aviaire

il y a 1 jour 6 h 20 min

Quel avenir pour l'hôpital Marie-Madeleine de Forbach ?

il y a 1 jour 8 h 51 min

Voir toute l'actu

Flash InfoUne maison a été ravagée par les flammes hier après-midi à Reipertswiller

il y a 7 h 17 min

Flash InfoLe maire de Metz, François Grosdidier a été condamné à 6 mois de prison avec sursis et 10 000€ d’amende pour « prise illégale d’intérêt »

il y a 7 h 18 min

Flash InfoLes vacances scolaires démarrent dans quelques jours 

il y a 7 h 19 min

Flash InfoLa ville de Hombourg-Haut organise des thés dansants pour ses séniors 

il y a 7 h 20 min

Flash InfoWilliam Mikelbrencis, ancien joueur du FC Metz a été impliqué dans un rodéo urbain 

il y a 7 h 20 min

Flash InfoLa mobilisation contre la réforme des retraites a été un peu moins suivie que lors des 2 premiers rassemblements

il y a 21 h 35 min

Flash InfoLe travailleur de 53 ans décédé samedi sur le site de la Dillinger Hütte en Sarre était originaire de Forbach

il y a 21 h 52 min

Voir toute l'actu