Actualité

Pour lutter contre le stress, le CBD a toujours la cote


par Laurie
jeudi 4 mars 2021 à 05:30

Vendu légalement en France, le CBD, ou Cannabidiol est de plus en plus démocratisé. Elles sont plusieurs boutiques dans la région, dont deux à Sarreguemines, à vendre des produits composés à partir de cette molécule relaxante. 

Les trois lettres qui la composent vous sont peut-être de plus en plus familier : CBD. Cette molécule de chanvre, présente notamment dans le Cannabis peut se vendre sous différentes formes dans plusieurs boutiques spécialisées en France et continue de faire des adeptes. 

Son N°1 - Pour lutter contre le stress, le CBD a toujours la cote

À la boutique CB d’eau, Olivier Gubeno en vend depuis maintenant presque deux ans. Et cette molécule a une vertu particulièrement utile.

C’est vraiment le côté relaxant, bien-être etc. C’est vraiment ça qui est recherché en ce moment sur le CBD.

 

  

 

Une clientèle large

Présent au sein du Cannabis, à l’instar du THC, connu pour ses effets psychotropes, le CBD souffre encore de sa comparaison avec cette autre molécule. Mais le cannabidiol, lui, ne rend pas stone, ni dépendant.

L’augmentation du stress ou encore la recherche de produits naturels a amené une nouvelle clientèle. C’est ce qu’explique Pascal Knepper, directeur de la boutique Green k à Sarreguemines :

Les plus vendus aujourd’hui ce sont les fleurs qui sont faites pour être infusées, et de plus en plus de gens d’un certain âge viennent vers des produits tels que les huiles de CBD pour essayer de soulager certaines pathologies et alléger les prises de certains médicaments.

Et pour ce qui est de la tranche d’âge, les deux sont formels : ça va de 18 ans… à beaucoup plus :

Mes clients les plus âgés ont 92 ans, donc oui c’est vraiment tout âge. Ils en avaient entendu parler, je ne sais plus par quel biais et du coup ils sont venus se renseigner pour connaître le produit et ils sont repartis avec leur petit flacon d’huiles !

Selon l'AFP et le Syndicat professionnel du chanvre, la France compterait près de 400 boutiques de CBD. Un marché qui ne faiblit pas face à la recherche du bien-être.

 

Que dit aujourd'hui la loi ?

Si les boutiques de CBD peuvent vendre en toute légalité, la loi française reste encore floue. 

En 2018, la justice européenne avait été saisie par la cour d'appel d'Aix-en-Provence à la suite de la condamnation à 18 et 15 mois de prison avec sursis de deux Marseillais. Ces derniers promouvaient une cigarette électronique au chanvre. 

Le 19 novembre 2020, la CJUE (Cour de justice de l'Union européenne), a tranché : Il est illégal d'interdire le CBD, puisque celui-ci n'est pas considéré comme un stupéfiant. Une décision qui rassure déjà selon Olivier Gubeno : 

On se sent un peu plus sereins quand même. On sait qu’on n’était pas dans l’illégalité avant. Mais aujourd’hui on nous conforte un peu plus dans notre position, en nous donnant raison. Maintenant, c’est à la France de statuer sur ce produit qu’est le CBD, de mettre un cadre autour de tout ça, pour rassurer aussi les gens et pour améliorer les qualités de produits même si on y fait déjà très attention.

Depuis le 16 février dernier, la Cour de Cassation s'est elle aussi penchée sur la commercialisation du Cannabidiol en France. Une décision est toujours attendue. 

Pour le moment, dans l'Hexagone, il n'est autorisé de cultiver et commercialiser que les fibres et graines de chanvre, si le taux de THC est inférieur à 0,2%