Actualité

Sarreguemines : le quartier la Closerie des Lilas a commencé sa transformation


par Camille Bazin
mardi 13 avril 2021 à 18:09

Début 2021, le chantier de réhabilitation des logements sociaux situés dans le quartier de la Closerie des Lilas à Sarreguemines a débuté. Ce mardi 13 avril, le bailleur, Logiest, et la municipalité sont venus constater l’avancée des travaux.

48 logements concernés par la première tranche

Pour cette première tranche de travaux, qui devrait durer jusqu’en mars 2022, 48 logements sont concernés. À l’extérieur, les façades et les toitures ont le droit à un coup de neuf. À l’intérieur, les communs et les pièces humides de tous les appartements sont en train d’être rénovés. Valentin Robert, chargé d’opérations chez Logiest.

Son N°1 - Sarreguemines : le quartier la Closerie des Lilas a commencé sa transformation

On refait les parties communes à neuf : sols, murs, plafonds. On remet une mise en sécurité électrique, on remplace les portes d’entrées. Les logements sont équipés de visiophonies pour voir qui sonne. Ce sont des éléments un peu plus qualitatifs et sécuritaires. Dans les logements, on refait tout ce qui est pièces humides, ventilations et chauffages. C’est-à-dire le sol, la mise en peinture des murs, les plafonds, on fait une mise en sécurité électrique, on remplace tout ce qui est les appareils sanitaires, donc c’est vraiment une mise à jour globale des pièces humides.

Coût de ces travaux 2,4 M d’euros. Onze entreprises travaillent actuellement en simultané et malgré un léger retard de chantier dû à la crise sanitaire « tout se passe bien » selon le maître d’œuvre.

 

Une promesse de campagne

Présent pour voir l’avancée des travaux, le maire, Marc Zingraff est satisfait. Lors de sa campagne, il était venu visiter les logements et s’était engagé à contacter le bailleur pour le mettre devant ses responsabilités.

Son N°2 - Sarreguemines : le quartier la Closerie des Lilas a commencé sa transformation

J’avais rappelé à cette occasion que le rôle premier de la municipalité, c’était d’abord de mettre les bailleurs sociaux devant leurs responsabilités de faire. Nous les avons « harcelés », vous me pardonnerez l’expression, simplement pour qu’ils s’investissent et c’est aujourd’hui quand même ce qu’on constate positivement.

Une deuxième tranche à la fin de l’année

C’est une grande transformation qui attend les habitants du quartier puisque dans quelques mois, débutera la deuxième tranche des travaux qui concerne les 28 logements restant ainsi que 24 pavillons destinés à la vente.
Cette tranche débutera fin 2021 pour une quinzaine de mois. Coût estimé des travaux : 2,1 M d’euros.