Politique

Sarre : nouvelles règles, vaccination obligatoire... le député Christophe Arend nous explique


par Margot Benabbas
mercredi 1 décembre 2021 à 08:33

La Sarre durcit ses mesures pour lutter contre l’épidémie de Covid-19. Le Conseil des Ministres a annoncé hier une série de nouveautés concernant les personnes vaccinées et non-vaccinées.

Son N°1 - Sarre : nouvelles règles, vaccination obligatoire... le député Christophe Arend nous explique

Christophe Arend – Député LREM de la circonscription de Forbach

Concrètement c’est quoi ces nouvelles règles en Sarre ?

Sarrebruck et son gouvernement essayent d'anticiper les signaux qui pourraient être généralisés à l'ensemble du Bund dès jeudi. Une réunion entre les ministres-présidents et la chancelière. 

La première chose très synthétique c'est que si la distance est inférieure à 1m50 vous devez être masqué en Sarre, à l'intérieur ou à l'extérieur. Les mesures qui vont être prises c'est quasiment une restriction du contact social pour les gens non-vaccinés. On a les conditions de pass sanitaire (guéri, testé ou vacciné) pour aller travailler, pour les transports en commun, et les commerces essentiels. On passe à quelque chose que l'on appelle guéri ou vacciné (2G) pour tout ce qui est rassemblement extérieur, et commerces non essentiels dès le 6 décembre. Et on renforce encore à quelque chose qui sera guéri ou vacciné ET testé, test obligatoire de moins de 24h, pour tout ce qui est événements collectifs intérieurs ou les séjours dans les hôtels.  

Si on vit en Moselle-Est et qu'on veut aller au restaurant ? 

Test de moins de 24h. 

Il y a une réunion qui est prévue demain entre l’Etat fédéral et les Länder. Qu’est-ce qui pourrait être décidé ? L’obligation vaccinale vous y croyez ?

Olaf Scholz est très favorable à une obligation de vaccination. Moi j'y crois, mais ça nous montre la gravité de la situation. Parce que je vous rappelle juste que l'Allemagne n'a aucun vaccin obligatoire. Une recommandation de vaccination sur la rougeole seulement. Donc que les Allemands passent le pas de se dire : "On pourrait rendre la vaccination contre le Covid obligatoire", ça nous montre quand même qu'il y a des fondements scientifiques et des chiffres très têtus qui pourraient nous pousser à cela. Notamment le fait qu'on sait que si on est vacciné on est moins contagieux, j'ai pas dit qu'on n'était pas contagieux, mais moins contagieux et surtout, on fait des formes beaucoup moins graves et on va beaucoup moins saturer les hôpitaux. En saturant moins les hôpitaux on oblige moins à des reprogrammations de prise en charge de patients qui ont d'autres pathologies.

Vaccin obligatoire en Allemagne ça voudrait dire quoi pour les travailleurs frontaliers ? 

L'impact sur les travailleurs frontaliers il est déjà là puisqu'aujourd'hui on leur demande d'avoir un pass sanitaire pour aller travailler. Pour le moment c'est "guéri, vacciné ou testé" mais à n'en pas douter que si ça continue ils changent ces conditions et on irait travailler peut-être dans des conditions 2G c'est à dire guéri ou vacciné. De toute manière, j'ai toujours dit depuis le début de mon mandat lorsque je me rends en Allemagne je dois me soumettre à la règlementation allemande. Les Allemands quand ils viennent en France se soumettent à la réglementation française. 

En ce moment la situation est donc très tendue en Allemagne concernant la crise sanitaire. Est-ce que les hôpitaux mosellans devraient pouvoir accueillir des patients allemands pour leur venir en aide si besoin ?

C'est faisable. Il suffit que Berlin nous demande de l'aide. Aujourd'hui, la Sarre n'est pas saturée et reçoit des patients d'autres Länder allemands notamment de Bavière. L'Alsace a également proposé au Bade-Wurtemberg de pouvoir recevoir des patients. Mais encore une fois il faut aussi tenir compte de notre situation sanitaire propre et du niveau de tension de nos hôpitaux.