Initiative

Faulquemont : à 18 ans, Florian s'engage dans la marine nationale


par Ambre Tarin
vendredi 7 janvier 2022 à 05:00

A droite, Florian fait partie des 7 jeunes de la région à s'être engagé dans la marine.

Plusieurs jeunes de la région se sont engagés dans la Marine nationale récemment. Parmi eux Florian. Le jeune homme est né à Sarreguemines et a grandi à Faulquemont, mais désormais c’est un tout autre univers qui l’attend.

Son N°1 - Faulquemont : à 18 ans, Florian s'engage dans la marine nationale

 

Florian a 18 ans et son avenir semble déjà tout tracé. Après avoir obtenu son bac professionnel en boulangerie pâtisserie et un CAP de boulanger, le jeune homme s’engage dans la marine nationale.

Je me suis toujours posé la question de si je n'arrivais pas à être boulanger, qu'est ce que je ferais ? Et comme le domaine militaire m'a toujours intérressé je me suis dit que je me lancerais dans l'armée si jamais.

Mais détrompez-vous, il n'a pas échoué en boulangerie, le jeune a plutôt trouvé l'opportunité d'allier les deux.

J'ai vu que je pouvais combiner les deux, que je pouvais faire une carrière de boulangerie/cuisine dans l'armée. Donc autant y aller, car ça combine un peu tout.

Deux passions qui lui viennent de son plus jeune âge

En CE1 dans ma classe, il y avait une fille de boulangère, nous avons visité la boulangerie et cela m'a tout de suite plu, j'ai vraiment été attiré par ce métier. Concernant les bateaux, c'est la première fois que je suis monté sur un bateau, je n'ai pas eu le mal de mer et j'ai trouvé cela intéressant d'être sur l'eau. Lorsque j'ai fait du bateau à voiles également, j'ai beaucoup aimé l'atmosphère et l'ambiance du bateau.

Au-delà de ces deux centres d’intérêt c’est également l’armée qui l’attire.

L'armée m'a beaucoup intérressé lorsque mon père parlait de son service militaire et du fait qu'il était tellement content de l'avoir fait.

Esprit d'équipe et découverte

Un domaine où Florian espère retrouver l’esprit de collectivité.

J'adore la cohésion de groupe, dans tous les cas je suis sûre que ça se passera bien. Au lycée St-Lazard j'étais en internat et j'avais beaucoup aimé l'ambiance un peu famille.

L’éloignement de sa famille ne l’effraie pas plus que ça, le jeune homme espère vivre une expérience enrichissante.

On bouge beaucoup, on ne fait pas toujours la même chose, on peut toujours évoluer. Cette perspective-là m'intéressait beaucoup et c'est principalement pour cela que je souhaitais rejoindre la marine.

Dès dimanche, Florian partira pour 6 semaines d’école militaire avant d’enchaîner avec 6 semaines de formation métier, à l’issue de quoi il sera affecté sur une base, selon son classement et les choix qu’il aura formulés.