Initiative

Créhange : Emmanuelle bricole et décore avec des matériaux usés pour leur redonner une seconde vie


par Cédric Kempf
mercredi 13 avril 2022 à 05:06

Créhange : Emmanuelle bricole et décore avec des matériaux usés pour leur redonner une seconde vie

A Créhange, Emmanuelle recycle et transforme tout ce qu’elle trouve en objet de décoration.

C’est en emménageant dans son premier appartement, qu’Emmanuelle prend goût à customiser et redonner vie à des meubles et objets. En 2019, elle décide d’ouvrir sa propre entreprise nommée « Manu’elle ». Rencontre avec cette Mosellane aux créations sans limites.

Son N°1 - Créhange : Emmanuelle bricole et décore avec des matériaux usés pour leur redonner une seconde vie

Rien ne se perd, tout se transforme !

Cette citation colle bien à cette ancienne chimiste. Le carton est son matériau préféré et on le retrouve partout chez elle.

Il y a beaucoup d'amis qui sont venus et qui m'ont dit "Mais c'est du bois ?" et puis en tapant dessus se sont dit "Ah bah non, c'est du carton. Comment t'as fait ça ?". Je leur ai dit qu'il suffit de découper, coller, avoir un peu d'huile de coude, un peu d'imagination et on arrive à créer pas mal de choses.

 

On peut citer par exemple un fauteuil qui tient avec des cales, recouvert par des pages d’un livre de « Poil de carotte ». Mais Emmanuelle peut tout faire. La preuve pour Pâques.

J'ai confectionné cette année des petits lapins en papier à suspendre, avec du rembourrage, de nouveau de récupération avec un ancien coussin.

Rouleau de papier WC et de sopalin, boite à œuf, barquette, conserve qui sert de porte-plante, rien ne l’arrête. Une passion qui entre dans une démarche écologique.

C'est dans cette démarche-là, c'est du upcycling quoi. Il faut absolument arrêter de sur-consommer, surtout nos matières plastiques... Bon le carton, à la rigueur moi je le ré-utilise donc consommez-en comme ça j'en récupère [Rires].

Son savoir-faire, elle voudrait le partager en organisant bientôt des ateliers chez elle et avec des associations. En attendant, vous pouvez acheter ses créations à des prix raisonnables.

Même si c'est du sur-mesure et du fait maison, pour une trentaine d'euros vous pouvez avoir une belle création unique, qui est faite par un artisan local, faite avec ses mains et beaucoup avec du recyclage.

Vous pourrez notamment la découvrir le samedi 30 avril au marché de printemps à Diffembach-lès-Hellimer.