Société

Saint-Avold : Les élus se mobilisent pour lutter contre les violences dans les relations de couple


par Margot Benabbas
vendredi 25 novembre 2022 à 08:19

Les élus se mobilisent pour lutter contre les violences dans les relations de couple

Une action de sensibilisation aux violences faites aux femmes est organisée aujourd’hui sur la Place du Marché ainsi qu’au centre-ville. On rappelle que c’est la journée internationale de lutte contre les violences faites aux femmes.

Son N°1 - Les élus se mobilisent pour lutter contre les violences dans les relations de couple

Solène Lallement, conseillère municipale déléguée aux droits des femmes à Saint-Avold

Expliquez-nous, quelle est cette action ? 

Aujourd’hui est une journée très importante puisqu’on va sensibiliser contre les violences faites aux femmes et contre les violences sexistes et sexuelles. Pour l’occasion, la ville de Saint-Avold se mobilise encore une fois avec une délégation d’élus et d’agents municipaux très impliqués. On réalisera tous ensemble une distribution de violentomètre : c’est un outil de sensibilisation qui permet d’évaluer si sa relation amoureuse est saine, basée sur le consentement, et si elle ne comporte pas de violence. L’objectif de cette action est symbolique et vise à briser le tabou autour des violences sexuelles en libérant la parole, en engageant le dialogue avec les citoyennes et citoyens. Cet outil met en avant une échelle de violence au sein d’un couple, et peut permettre des prises de conscience, même aussi minimes soient-elles, pour une personne victime de relation toxique ou dans un mécanisme d’emprise. 

Ce n'est pas la première fois que la ville de Saint-Avold se mobilise contre les violences faites aux femmes ? 

C’est une grande nouveauté à Saint-Avold. La Ville ne s’était encore jamais mobilisée sur ce type de sujet. Il reste encore énormément de travail et tout est à construire et à cadrer. Mais l’année dernière, nous organisions une grande conférence sur l’accompagnement des victimes de violences sexistes et sexuelles en balayant toutes les thématiques de ce sujet : des personnes emprisonnées dans des mécanismes d’emprise, jusqu’à l’accompagnement vers un dépôt de plainte. Il faut aller encore beaucoup plus vers ce type d’action pour continuer à briser le tabou. Et nous nous sommes rendues compte que ce type de sujet mobilisait la population puisque nous sommes toutes et tous concernés au quotidien.  

Vous êtes déléguée aux droits des femmes, c’est d’ailleurs une nouveauté à Saint-Avold, est-ce que ça vous tient à coeur et avez-vous encore des actions que vous souhaitez mener de ce côté-là ? 

Ce n’est pas rien d’avoir une telle délégation puisque dans le droit des femmes il y a aussi l’aspect héritage historique qui me tient à cœur et tout ce que ces grandes figures féminines ont réalisé pour le droit des femmes. Je pense aussi en ce jour à Simone Veil, à Gisèle Halimi puisqu’encore hier soir à l’Assemblée Nationale a été adoptée l’inscription du droit à l’IVG au sein de la constitution. Ce sont des signes très encourageants pour la suite. En tout cas, à Saint-Avold, nous essayons avec des agents très impliqués, de restructurer et de créer un service beaucoup plus à l’écoute et plus réactif. Ce n’est pas simple, il y a un énorme travail à faire, mais en tout cas nous sommes sur la bonne voie. 

Pouvez-vous nous rappeler enfin qui doit-on contacter ou que doit-on faire si l’on est victime de ce type de faits ?

Le numéro à contacter absolument c’est le 3919. C’est un numéro où il y aura toujours quelqu’un au bout du fil, 24h/24 et qui est à disposition pour déclarer si nous sommes victime de violences. Ensuite, au niveau local, nous avons la chance d’avoir le CIDFF (ndlr : Centre d’Information sur le Droit des Femmes et des Familles) à Forbach qui est très actif et tient des permanences à Saint-Avold également. C’est un premier contact qu’on peut avoir avec des personnes qualifiées et des juristes, qui peuvent vous aider dans vos démarches puisque ce n’est jamais très simple. Il y a un vrai accompagnement. Et bien sûr, vous pouvez aussi vous adresser à Saint-Avold au service des Affaires Sociales, il y a beaucoup d’interlocuteurs et d’interlocutrices qui sont prêts à tendre l’oreille : prendre le temps d’écouter une personne et l’aider à extérioriser ce qu’elle vit au quotidien c’est déjà énorme. Il ne faut vraiment pas hésiter. 


Dans le reste de l'actu...

Sarreguemines : Le FC Istanbul submergé de dons pour venir en aide aux victimes des tremblements de terre en Turquie

il y a 7 h 47 min

Sarreguemines : Le personnel de la maison d'arrêt veut rebaptiser le nom d'une salle en hommage à un collègue décédé

il y a 10 h 17 min

Hombourg-Haut : 10 années de pâtisserie et des milliers de choux pour Valérie Berthol

il y a 16 h 38 min

La préfecture de Moselle prend des mesures pour éviter la propagation de la grippe aviaire

il y a 17 h 51 min

Quel avenir pour l'hôpital Marie-Madeleine de Forbach ?

il y a 20 h 22 min

Ninja Warrior : Dernière ligne droite pour le Mosellan Michel Lajic

il y a 21 h 1 min

Moselle : 98 classes sont menacées de fermeture pour la prochaine rentrée

il y a 1 jour 17 h 57 min

Voir toute l'actu

Flash InfoLa mobilisation contre la réforme des retraites a été un peu moins suivie que lors des 2 premiers rassemblements

il y a 9 h 6 min

Flash InfoLe travailleur de 53 ans décédé samedi sur le site de la Dillinger Hütte en Sarre était originaire de Forbach

il y a 9 h 22 min

Flash InfoUne collecte à destination des sinistrés turques et syriens est organisé à Falck

il y a 9 h 23 min

Flash InfoIl n’y a pas qu’en France que l’on manifestait ce mardi

il y a 9 h 48 min

Flash InfoUn homme de 50 ans a été légèrement blessé dans un accident de la route ce matin entre Faulquemont et Eincheville

il y a 11 h 7 min

Flash InfoLa grève a été peu suivie dans les écoles de l’académie de Nancy-Metz

il y a 11 h 7 min

Flash InfoLes opposants à la réforme des retraites ont répondu présents dans la région

il y a 11 h 8 min

Voir toute l'actu