L’avenir de Ford s’assombrit à Sarrelouis 

L’avenir de Ford s’assombrit à Sarrelouis 

jeudi 6 octobre 2022 à 06:52


Alors que le travail n’est garanti que jusqu’en 2025 pour les salariés, la société vient d’annoncer qu’elle ne souhaite conserver que 500 à 700 emplois sur les 4600 existants.

Une annonce qui ne plait évidemment pas à la Ministre-Présidente de Sarre Anke Rehlinger, qui demande à Ford, de tenir ses promesses, et de garder des centaines voire des milliers d’emplois supplémentaires.

On rappelle que sur les 4600 travailleurs, 800 sont frontaliers.