Actualité


Pas de suite dans l'affaire du colis suspect à La Poste de Sarreguemines

Pas de suite dans l'affaire du colis suspect à La Poste de Sarreguemines

Photo : Cédric Kempf

Ce jeudi 12 décembre peu après 17h, la police de Sarreguemines et les démineurs de Metz sont intervenus pour un colis suspect à La Poste de Sarreguemines. Un robot pour enfant avec une télécommande posée dessus avait été retrouvé dans le sas d'entrée de l'établissement. Personne n'a vu quand, ni comment cet objet a atterri ici. Ni qui l'a posé.

On ne le saura sans doute jamais puisque le Procureur de la République considère qu'il y a absence d'infraction, "le code pénal ne réprimant pas ce type de fait". Il n'y aura donc pas d'enquête réalisée par les policiers sarregueminois. 

Le Commandant Fischer, du commissariat de police, a toutefois tenu à féliciter l'ensemble des services qui sont intervenus hier, "la réactivité du personnel de La Poste qui a pris des dispositions instantannées, a permis à tous les services (police et déminage), d'intervenir dans des conditions optimales".

 

Julie Chaput

| vendredi 13 décembre 2019 à 09:40 - Mise à jour à 09:51

Actualité

Une équipe freymingeoise au Rallye Monte-Carlo Historique

21/01/2020

Actualité

Pesage des poubelles à Forbach : le poids du cadenas est-il pris en compte ?

21/01/2020

Actualité

[Mise à jour] Deux chiens morts, une tête de biche et un mouton dans le sac orange

21/01/2020

Actualité

Choose France : l'Europôle de Sarreguemines parmi les 12 sites ''clés en main'' retenus

21/01/2020

Votre vie privée est importante pour nous
En poursuivant votre navigation, vous acceptez notre charte cookies, nos CGU, la détection des bloqueurs de publicité, le dépôt de cookies et technologies similaires tiers ou non, le croisement avec les données que vous avez fourni dans les formulaires du site afin d’améliorer votre expérience utilisateur, vous offrir des contenus et publicités personnalisés à votre profil, effectuer des études pour optimiser nos offres et prévenir la fraude publicitaire. En savoir plus et paramétrer les cookies.