Actualité


Coronavirus : Les derniers chiffres pour le Grand-Est

Coronavirus : Les derniers chiffres pour le Grand-Est

Photo : ShutterStock

Le nombre de malades du coronavirus continue d’augmenter en France. Le Grand-Est est la deuxième région la plus touchée après l’Ile-de-France. Voici les derniers chiffres communiqués par l’ARS. 

Dans les hôpitaux

Au 31 mars, 4 246 personnes sont hospitalisées pour Covid-19 dans le Grand Est, dont 890 en réanimation.

1 704 personnes sont sorties d’hospitalisation, leur état de santé ayant été considéré comme rassurant.

Depuis le début de l’épidémie, le nombre total de décès de patients déclarés par les établissements sanitaires du Grand Est s’élève à 1 015 en prenant en compte les personnes confirmées virologiquement positives ainsi que les personnes non testées mais dont le décès est rapporté à une infection par Coronavirus.

En Moselle, 947 personnes sont hospitalisées dont 180 dans un état grave. 193 sont décédées et 259 ont pu retourner à domicile.

Dans le Bas-Rhin, 963 personnes sont hospitalisées dont 254 dans un état grave. 180 personnes sont décédées et 325 ont pu retourner à domicile.

Le Haut-Rhin est toujours le département le plus touché avec 1041 personnes hospitalisées et 411 décès.

Au 1er avril, la région Grand Est compte près plus de 1 160 lits de réanimation, soit un triplement des capacités initiales afin de prendre en charge les patients Covid nécessitant une assistance respiratoire. Elles doivent aussi pouvoir accueillir des patients hors Covid-19.

Dans les EHPAD

Au 31 mars, 411 EHPAD sont touchés par le COVID-19 sur les 620 de la région soit 66%.

570 personnes âgées sont décédées au total, dont plus de la moitié dans le Haut-Rhin. 53 décès ont eu lieu dans les Ehpad de Moselle et 71 dans les Ehpad du Bas-Rhin.

Les masques

Plusieurs opérations nationales d’approvisionnement ont été réalisées pour répondre aux besoins des établissements de santé de référence, des professionnels de santé de ville, des professionnels du secteur médico-social et des transporteurs sanitaires.

Depuis le 6 mars, 7,5 millions de masques chirurgicaux du stock Etat ont été livrés par le national sur la région Grand Est. La dernière livraison de 2,3 millions de masques chirurgicaux et de 490 800 masques FFP2 est intervenue entre le 26 et le 28 mars. Une autre livraison de masques est prévue en cette fin de semaine.

Pour les masques FFP2, c’est 1,2 millions de masques qui ont été livrés par le national depuis le 06 mars.

Les dotations du stock d’Etat interviennent désormais à un rythme hebdomadaire.

Par ailleurs, l’ARS Grand Est, via ses propres crédits, a effectué l’achat de 6 millions de masques chirurgicaux en complément des stocks Etat. La Région a également acheté pour 5 millions de masques.

Les dons

De nombreux dons ont été constatés sur l’ensemble de la région de la part de multiples donateurs (entreprises, collectivités, banques, etc.). Ainsi, c’est un peu plus de 1,3 millions de masques qui ont été récupérés par l’ARS à destination des professionnels de santé et des établissements sanitaires.

Les productions locales

L’ARS a été sollicitée par plusieurs entreprises de la région qui ont engagé un processus de confection permettant de produire des masques en tissu. L’ARS assure pour chacune de ces demandes un partage d’information avec les services de la préfecture de région et faisons remonter ces propositions au niveau national afin d’obtenir une homologation.

L’ARS a passé une première commande d’un montant de 54 000 € pour une pré-série auprès de la filière textile d’Alsace, nécessaire à la validation du prototype.

Cette mesure devait permettre l’accélération du développement de la production locale avant une prise en charge financière par le niveau national.

Sur les solutions hydro-alcooliques (SHA)

Plusieurs actions ont été effectuées :

- Mobilisation des industriels, facultés, officines de ville et pharmacie à usage interne des établissements de santé : délivrance d’autorisation pour la production de SHA

- Mise en relation entre les producteurs de matières premières et les producteurs de SHA

Le Grand-Est produit envrion de 50 000 l/semaine.

Les transferts

Concernant les transferts à l’étranger, 115 transferts ont été réalisés jusqu’au 31 mars : 7 vers le Luxembourg, 23 vers la Suisse et 85 vers l’Allemagne.

Ils ont bénéficié principalement à des patients pris en charge dans les établissements des départements du Haut-Rhin, du Bas-Rhin et de Moselle.

En France, des TGV sanitaires ont été organisés vers le Pays Val de Loire en provenance de Strasbourg (20 patients) et vers la Nouvelle-Aquitaine (2 trains en provenance de Mulhouse et de Nancy - 36 patients).

5 évacuations MoRPHEE, avec 6 patients à chaque fois, ont eu lieu au départ de Mulhouse Bâle vers le sud de la France (Hôpitaux militaires), la Nouvelle-Aquitaine (2), la Bretagne et le Schleswig-Holstein en Allemagne pour des patients de Mulhouse et de Colmar.

De nouvelles opérations sont programmées dans les prochains jours.

Camille Bazin

| mercredi 1 avril 2020 à 18:54 - Mise à jour à 19:01

Actualité

Chômage partiel, le casse-tête des travailleurs frontaliers

26/05/2020

Actualité

La télémédecine de plus en plus présente dans les hôpitaux et prisons de la région

26/05/2020

Actualité

Les auto-écoles de Moselle ont repris dans le flou et sans protocole sanitaire

26/05/2020

Actualité

Sarre : Deux points de vente de tabac braqués la même nuit

25/05/2020

Votre vie privée est importante pour nous
En poursuivant votre navigation, vous acceptez notre charte cookies, nos CGU, la détection des bloqueurs de publicité, le dépôt de cookies et technologies similaires tiers ou non, le croisement avec les données que vous avez fourni dans les formulaires du site afin d’améliorer votre expérience utilisateur, vous offrir des contenus et publicités personnalisés à votre profil, effectuer des études pour optimiser nos offres et prévenir la fraude publicitaire. En savoir plus et paramétrer les cookies.