Actualité


Visites à nouveau autorisées dans les EHPAD - Partie 2 : une organisation millimétrée

Visites à nouveau autorisées dans les EHPAD - Partie 2 : une organisation millimétrée

Les visites reprennent petit à petit dans les EHPAD de la région. Mais avec des règles sécuritaires et sanitaires très strictes à respecter. Tour d'horizon dans deux établissements de Moselle et d'Alsace bossue.

Un peu plus d'une semaine après les annonces du Premier ministre et du ministre de la Santé sur le sujet, les EHPAD ont pu s'organiser, en mettant en place un protocole drastique. Papiers à remplir, gestes barrières, ou encore distanciation sociale sont désormais obligatoires.

Primordial pour le moral des résidents

EHPAD de Sarre-Union

Après un temps de concertation dans le cadre de la cellule de crise, décision a été prise de rouvrir les visites à l'EHPAD de Sarre-Union. Mais dans un cadre dit « sécurisé », comme partout ailleurs. Pas plus de 30 minutes, deux visiteurs maximum en même temps et qui ne présentent pas de symptômes, ni dans les 15 jours avant la visite. Le tout dans des conditions particulières. Les temps de visite se font surtout à l’extérieur, au niveau de la terrasse. Odile Turko, directrice des soins.

Les visiteurs seront au niveau de la terrasse et les résidents à l'intérieur de l'établissement avec les portes-fenêtres ouvertes de telle sorte à ce qu'il puisse y avoir une discussion. Nous avons une solution de repli à l'intérieur. Là on aura une distanciation sociale à travers une table un peu plus longue, comme dans les grands châteaus forts. On aura le résident à une extrémité de la table, et la famille à l'autre extrémité.

Gel, masques, prise de température, tout est mis en place pour limiter les risques de propagation du virus. Des mesures drastiques, mais la réouverture de ces visites est très importante pour le moral des résidents.

Pour les résidents, le confinement crée parfois des syndromes de glissement ou des difficultés, et c'est vrai que le lien familial est un lien que nous souhaitons reprendre. Et rien que de voir les proches, même si les contacts ne sont pas possibles, c'est vraiment quelque chose d'attendue, et pouvoir le réaliser dans des conditions sécurisées est une bonne chose.

Les visites se font depuis cette semaine sur prise de rendez-vous auprès du secrétariat de l’EHPAD. Trois créneaux sont disponibles : 13h30, 14h45, 15h30, du lundi au vendredi.

Une organisation millimétrée

EHPAD Bauer de Forbach

Les visites sont à nouveau autorisées également à l’EHPAD Bauer de Forbach. Dominique d’Oeting a pu rendre visite à son ex-belle-mère ce mardi. 30 minutes de visites, dans une organisation ultra millimétrée et très professionnelle.

On nous a demandé de déposer nos affaires, de nous laver les mains. On nous a donné une blouse, une charlotte, des gants, un masque et on nous a conduit jusqu'à la salle où mon ex-belle-mère nous attendait. Il y avait deux tables et un tapis de marche qui nous séparait, donc je pense qu'il devait y avoir 4 mètres de distance. Et il y avait quelqu'un qui restait avec nous pour vérifier que l'on gardait bien les distances de sécurité et que les gestes barrières étaient bien mis en place.

Revoir son ex-belle-mère à qui elle rend visite très régulièrement habituellement, a été une vraie bouffée d’oxygène pour les deux femmes. Même si les conditions de visites sont strictes.

On nous a quand même donné l'autorisation de lever le masque quand on a ouvert la porte parce que quand vous rentrez quelque part avec un masque, on ne vous reconnait pas forcément. Donc là, mon ex-belle-mère a eu un grand sourire, des étoiles dans les yeux. Elle nous a tendu les bras, à mon fils et à moi, pour que l'on puisse venir l'embrasser, mais évidemment ce n'était pas possible donc on lui a expliqué et elle a très bien compris.

Les visites sont autorisées uniquement sur rendez-vous, une fois par semaine. Dominique a déjà pu reprendre un rendez-vous pour la semaine prochaine.

 

Julie Chaput

| vendredi 1 mai 2020 à 05:30 - Mise à jour à 06:37

Actualité

Sidonie, la joueuse de flûte de pan du Val de Guéblange

15/07/2020

Actualité

LyvEat et Uber Eats s'implantent en Moselle-Est

15/07/2020

Actualité

Portraits de l’été : les jouets en bois du père Michel

15/07/2020

Actualité

Le centre socio-culturel de Sarre-Union fait son cinéma !

14/07/2020

Votre vie privée est importante pour nous
En poursuivant votre navigation, vous acceptez notre charte cookies, nos CGU, la détection des bloqueurs de publicité, le dépôt de cookies et technologies similaires tiers ou non, le croisement avec les données que vous avez fourni dans les formulaires du site afin d’améliorer votre expérience utilisateur, vous offrir des contenus et publicités personnalisés à votre profil, effectuer des études pour optimiser nos offres et prévenir la fraude publicitaire. En savoir plus et paramétrer les cookies.