Actualité

Brico Marché Sarre-Union, ''ça fait un mois et demi qu'il est très difficile d’approvisionner nos enseignes''


par Camille Bazin
lundi 8 juin 2020 à 04:18

Malgré la reprise de l’activité après 2 mois de confinement en France, certaines entreprises peinent à redémarrer dans de bonnes conditions. Au Brico Marché de Sarre-Union, la clientèle est présente mais se retrouve parfois devant des rayons partiellement vides, le dirigeant de l’entreprise Alain Yaverkovski nous explique pourquoi.

Une réouverture rapide

Le 17 mars, à l’annonce des mesures de confinement, Alain Yaverkovski a, comme de nombreux commerces, baissé le rideau de son magasin. Après seulement quelques jours il a pu mettre en place un service au comptoir pour, finalement, début avril rouvrir complètement le magasin en mettant en place les mesures sanitaires comme la régulation du flux à l’entrée du magasin.

Sur cette période deux types de clientèles se sont distinguées :

Son N°1 - Brico Marché Sarre-Union, ''ça fait un mois et demi qu'il est très difficile d’approvisionner nos enseignes''

Des rayons partiellement vides

Si la demande des consommateurs est là, il est parfois difficile de satisfaire tout le monde rapidement. Depuis un mois et demi, le magasin rencontre de gros problèmes pour s’approvisionner.

Son N°2 - Brico Marché Sarre-Union, ''ça fait un mois et demi qu'il est très difficile d’approvisionner nos enseignes''

Le rayon des piscines a également été dévalisé, alors forcément, quand il faut expliquer ça aux clients ce n’est pas toujours évident.

Son N°3 - Brico Marché Sarre-Union, ''ça fait un mois et demi qu'il est très difficile d’approvisionner nos enseignes''

Des produits majoritairement fabriqués en Asie

Si Alain Yaverkovski a du mal à remplir ses rayons c’est parce que les produits viennent de loin.

Son N°4 - Brico Marché Sarre-Union, ''ça fait un mois et demi qu'il est très difficile d’approvisionner nos enseignes''

Opération « Bon d’achat de relance »

Alors que certains produits sont en rupture de stock, d’autres doivent être écoulés avant la fin de l’été. C’est le cas par exemple du mobilier de plein air. Pour vendre plus rapidement ces produits, le chef d’entreprise a décidé de remplacer la traditionnelle remise en bons d’achat à utiliser chez d’autres commerçants de la ville.

Son N°5 - Brico Marché Sarre-Union, ''ça fait un mois et demi qu'il est très difficile d’approvisionner nos enseignes''

Cette opération a lieu jusqu’à la fin du mois de juin. Les bons d’achat pourront être utilisés jusqu’à la fin du mois d’octobre.